Lecture : 7 min.

Acheter des avis Google pour booster sa réputation en ligne : bonne ou mauvaise idée ?

Pas le temps de lire notre article ?

Acheter des avis Google : bonne ou mauvaise idée ?
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Face à la place qu’occupe désormais le numérique pour la concrétisation d’un projet immobilier, de nombreux prestataires vous démarchent pour améliorer votre visibilité sur Internet et optimiser votre référencement local. Certaines sociétés peu scrupuleuses se sont spécialisées dans la commercialisation de faux avis sur Google. Mais est-ce une bonne idée d’acheter des avis Google pour augmenter sa popularité ?

Pourquoi acheter des avis Google est-il tentant ?

84 % des consommateurs accordent autant de confiance à un avis en ligne qu’à une recommandation personnelle. Par conséquent, la création d’une fiche d’établissement sur Google My Business s’avère indispensable pour collecter et diffuser les opinions de vos clients sur vos prestations.

Or, obtenir plusieurs témoignages de clients satisfaits pour rassurer et convaincre ses prospects semble compliqué si vous venez de lancer votre activité. C’est pourquoi vous pourriez être tenté d’acheter des avis Google et ainsi voir votre popularité croître plus rapidement.

Vous pourriez aussi être séduit par la publication de faux avis Google à la suite d’un commentaire posté par un client mécontent. En effet, la collecte de nombreuses critiques positives fait partie des techniques recommandées pour conserver votre e-réputation en cas d’échec de la suppression d’une évaluation négative.

Notez que la popularité de votre entreprise n’est pas le seul critère pris en compte par Google pour sélectionner les établissements à afficher dans le pack local, il se base également sur :

  • La pertinence entre vos services et la requête de l’utilisateur ;
  • La distance qui sépare l’internaute de votre société.

Par conséquent, l’impact des évaluations partagées par vos clients ne constitue qu’un des rouages essentiels pour améliorer votre référencement immobilier.

De plus, vous risquez de rapidement regretter votre achat d’avis sur Google si les consommateurs, Google ou le législateur vous prennent la main dans le sac.

Achat d’avis sur Google : quels sont les risques ?

Si vous pensez que publier de faux avis sur Google ne fait de mal à personne, détrompez-vous ! Vous recourez à une pratique commerciale trompeuse et les sanctions encourues peuvent avoir de lourdes conséquences sur votre activité immobilière.

Des sanctions pénales

Plus d’un tiers des évaluations publiées sur Internet ne reflètent pas une expérience réellement vécue par un client. Leur seul but consiste à induire les consommateurs en erreur pour orienter leur choix vers un prestataire spécifique.

Pour lutter contre ce fléau et protéger les acheteurs contre la publicité mensongère, la législation française a pris certaines mesures dans l’optique de fiabiliser les avis en ligne.

Dès lors que vous collectez et publiez des avis sur votre site immobilier, l’article L111-7-2 du Code de la consommation vous impose le respect de certaines règles telles que :

  • Indiquer si vous contrôlez l’authenticité des évaluations et les procédures utilisées ;
  • Afficher la date du témoignage ;
  • Expliquer les raisons qui peuvent motiver le refus de publication d’un avis.

De plus, la régulation des opinions partagées sur Internet s’articule autour de normes internationales qui posent un cadre légal supplémentaire :

  • AFNOR NF Z74-501 qui définit l’ensemble des exigences à respecter pour les sociétés gestionnaires d’avis au niveau national ;
  • NF ISO 20488 qui s’applique à toute organisation qui publie des avis de consommateurs en ligne sur le plan international.

Acheter des avis sur Google va à l’encontre des pratiques commerciales admises et viole ces réglementations. Par conséquent, vous vous exposez à de lourdes sanctions :

  • 300 000 euros d’amende ;
  • 2 ans d’emprisonnement pour le dirigeant de la société incriminée.

Des sanctions de la part de Google

Tout comme la loi française, la firme de Mountain View se montre intransigeante avec les entreprises qui tentent de duper les consommateurs et d’utiliser la visibilité offerte par Google My Business pour accroître leurs bénéfices.

Ce n’est pas un hasard si la publication d’avis délibérément faux arrive en tête sur la liste des contenus formellement proscrits par le règlement de Google. La commercialisation de faux avis sur Google va à l’encontre de la philosophie de Google My Business : relater une expérience réelle pour aider les autres consommateurs.

Dès lors que Google détecte une fausse évaluation, ses équipes procèdent à sa suppression immédiate sans vous en avertir. Par conséquent, vous jetez votre argent par les fenêtres, car votre achat d’avis sur Google ne génèrera pas de profits.

Pire, vous risquez de voir votre fiche d’établissement suspendue si vous vous acharnez dans cette voie ! En effet, l’algorithme de Google décèle facilement le recours à des témoignages mensongers pour gonfler votre note globale.

Quelles sont les conséquences d’une telle suspension pour votre business ? Une perte de visibilité évidente dans le moteur de recherche qui peut faire chuter drastiquement votre chiffre d’affaires selon votre dépendance au SEO local.

Une mauvaise e-réputation

Vous pensez malgré tout pouvoir acheter des avis Google et passer entre les mailles du filet ? Faites confiance aux consommateurs avertis pour vous sanctionner encore plus sévèrement que la législation et Google.

Vous avez investi de nombreuses heures et des sommes importantes pour construire votre réputation et développer votre image de marque. L’achat d’avis Google peut réduire vos efforts à néant en un temps record.

En effet, votre entreprise perdra sa crédibilité aux yeux de vos prospects, mais également de vos partenaires. Comment pourront-ils démêler les véritables témoignages des faux avis ?

Pire, si la nouvelle se répand sur les réseaux sociaux, vous avez l’assurance de provoquer un bad buzz lourd de conséquences pour votre business. Regagner la confiance des consommateurs va nécessiter des mois d’efforts pour redorer votre blason. Pendant ce temps, votre chiffre d’affaires aura chuté !

3 conseils pour collecter davantage d’évaluations sans recourir à l’achat de faux avis Google

Pour toutes les raisons évoquées précédemment, acheter des avis Google n’apparaît pas comme une solution viable pour développer votre visibilité. Mais comment faire pour collecter de véritables témoignages ?

Contacter ses clients à un moment opportun

Le timing joue un rôle important pour augmenter vos chances de collecter des avis de la part de vos clients. En effet, la probabilité qu’ils vous répondent est faible si vous les contactez six mois après l’acquisition de leur nouvelle résidence principale.

Si vous réalisez l’estimation d’un bien immobilier, incitez le propriétaire à partager son opinion sur votre travail lorsque vous lui remettez votre évaluation sur la valeur de son logement.

Dans le cadre d’une construction sur plans, profitez des visites de chantier obligatoires pour inviter vos clients à communiquer leur satisfaction sur Internet.

Dans tous les cas, effectuez votre demande de feedback dans un délai relativement court après l’exécution de votre prestation. Ainsi vous augmentez vos chances d’obtenir de nombreux avis sur votre fiche d’établissement sur Google My Business.

Privilégier un canal de communication adapté

En moyenne, un Français reçoit 33 mails par jour sur chacune de ses boîtes de courriels ! Par conséquent, rien d’étonnant à ce qu’uniquement 25 % de ces e-mails soient ouverts.

Pire, le taux de clics moyen ressort à moins de 5 % ! En d’autres termes, seulement 1 client sur 20 entamera la démarche pour partager son opinion sur vos prestations si vous envoyez votre demande d’avis par courrier électronique.

Cependant, d’autres moyens beaucoup plus efficaces vous permettent d’améliorer fortement votre taux de retour :

  • En face à face, incitez votre client à noter votre prestation à l’issue d’une visite ou d’une estimation de son bien immobilier. Munissez-vous d’une tablette tactile pour qu’il puisse procéder à son évaluation immédiatement ;
  • Par SMS, envoyez un lien avec une URL raccourcie pour que votre client arrive directement dans la section « Avis » de votre fiche Google My Business. Sachez que 98 % des SMS sont consultés. Vous maximisez donc vos chances de résultats ;
  • Par QR code, pensez à l’intégrer sur vos plaquettes commerciales et à glisser un mot à ce sujet lors de vos rendez-vous. Son utilisation s’est fortement démocratisée depuis la pandémie liée à la COVID-19.

Faciliter la démarche à réaliser

Simplifier au maximum la tâche à vos clients demeure l’un des meilleurs moyens d’augmenter votre taux de collecte d’avis sur Google et les plateformes d’avis où vous êtes référencé. En effet, si vous les envoyez sur la page principale de votre fiche d’établissement, ils doivent chercher où cliquer pour partager leur opinion sur votre prestation. Combien d’entre eux vont renoncer ?

De même, le dépôt de leur commentaire doit se réaliser en un minimum de temps, d’où l’intérêt de leur transmettre un lien court qui renvoie directement sur la page spécifique. Plus vous réduisez le nombre d’actions à effectuer, plus vous augmentez les chances de voir votre requête aboutir !

De plus, pensez à indiquer la durée nécessaire pour réaliser cette action dans votre SMS ou votre e-mail. Ainsi, votre client sait à l’avance que ça ne lui prendra que quelques minutes.

Vous l’aurez compris, acheter des avis Google ne constitue pas une option viable pour améliorer votre référencement local, contrairement à l’optimisation de votre fiche Google My Business et à la mise en place d’une stratégie de collecte d’avis efficace. En effet, ces dernières vous garantissent une meilleure visibilité sur Internet en toute transparence !

Laisser un commentaire