Lecture : 7 min.

Numérique responsable : 19 bonnes pratiques à adopter

Pas le temps de lire notre article ?

Numérique responsable : 19 bonnes pratiques à adopter
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

La fabrication de votre smartphone nécessite pas moins de 60 matériaux différents. Plus de la moitié des emails envoyés dans le monde ne sont même jamais ouverts. Internet émet autant de gaz à effet de serre et consomme autant d’énergie qu’un sixième continent. Ces chiffres alarmants prêtent à réfléchir.

Pour vivre avec son temps et profiter pleinement des atouts de la digitalisation de nos modes de vie, le numérique responsable offre des pistes intéressantes. Continuer à développer son activité professionnelle et bénéficier des avantages du numérique au quotidien représentent des ambitions compatibles avec un usage raisonné de nos équipements électroniques.

Algo CreaWeb vous fait découvrir 19 bonnes pratiques à appliquer dès à présent pour une plus grande sobriété numérique.

Agir à la source du digital : des équipements numériques engagés

Le poids du numérique sur l’environnement et la société repose en grande partie sur la phase de conception des équipements. Découvrez comment agir à la source du problème.

1.     Acheter l’indispensable

De nouveaux smartphones sortent chaque année vous laissant penser que votre modèle est obsolète. Votre ordinateur remplit très bien ses fonctions, mais vous venez de découvrir les performances démultipliées de son successeur. Que faire ?

Le numérique responsable commence avec la déconsommation. Pourquoi acheter un autre objet si le vôtre vous satisfait ?

Adopter cet état d’esprit vous assure de réaliser de belles économies tout en allégeant la pression qui pèse sur les ressources indispensables à la conception des équipements.

2.     Investir dans des équipements reconditionnés ou d’occasion

Après cinq ans de bons et loyaux services, votre téléphone vient de rendre l’âme. Un technicien vous a assuré que le réparer vous reviendrait plus cher que d’en acheter un neuf et il n’est même pas certain de trouver toutes les pièces nécessaires.

Pourquoi ne pas investir dans un équipement d’occasion qui correspond exactement à vos besoins ou opter pour un modèle neuf, mais reconditionné ? Ces équipements sont souvent garantis deux ans. Ils ne nécessitent pas de nouvelles ressources pour être produits et coûtent moins cher.

3.     Réparer autant que possible les objets numériques

Vous avez sans doute essayé de réparer vos équipements, mais le résultat a été un échec. Pour prolonger autant que possible la durée de vie des objets numériques, vous penserez à les choisir judicieusement.

Un Fairphone est par exemple entièrement réparable.

Privilégiez la réparation de vos équipements à leur remplacement

4.     Allonger la durée de vie des équipements

Le fait de pouvoir vous offrir certains objets vous amène parfois à les négliger.

Adoptez un comportement plus respectueux de vos équipements numériques afin d’allonger leur durée de vie.

5.     Opter pour des consommables responsables

Qu’il s’agisse de vos équipements numériques (ordinateurs, tablettes, etc.) ou de consommables renouvelés plus régulièrement (papier, cartouches d’encre, etc.), approvisionnez-vous auprès de partenaires labélisés.

L’Écolabel européen ou l’Ange bleu, pour ne citer qu’eux, vous assurent des fournitures respectueuses de l’environnement et des populations.

Se diriger vers la sobriété numérique : des softwares responsables

Votre matériel sélectionné, passons maintenant à son utilisation. De bonnes pratiques, simples et faciles à mettre en œuvre, vous engageront sur le chemin du numérique responsable.

6.     Stocker les données localement

Les Clouds assurent vite et bien le stockage et le transfert de vos données. Vous ne craignez plus de perdre vos dossiers les plus importants ou vos dernières photos de vacances. Toutefois, d’incessants allers-retours s’opèrent entre votre terminal et le data center générant des émissions de CO2.

Le numérique responsable préconise un stockage local au sein d’un bon vieux disque dur qui fait toujours ses preuves. Pour vos données les plus sensibles, effectuez deux sauvegardes !

Sauvegardez vos données localement et limitez vos échanges avec les Cloud

7.     Éviter certaines mises à jour logiciel

Certaines mises à jour de logiciel s’imposent pour le bon fonctionnement de vos équipements.

Toutefois, d’autres n’apportent aucune réelle plus-value.

Pour économiser des données et de la batterie, évitez les actualisations superflues.

8.     Désinstaller les applications inutiles

À quoi bon garder des applications inutiles sur votre smartphone ? Elles encombrent votre écran autant que les data centers qui stockent les informations correspondantes.

Opérez un petit ménage de printemps dans vos applications pour vous engager dans le numérique responsable.

9.     Trouver un hébergeur vert

Les hébergeurs verts s’efforcent de réduire leur consommation d’énergie.

Dès que vous aurez le temps de vous pencher sur la question, rapprochez-vous d’Infomaniak, d’Ex2, de A2 Hosting, pour ne citer que les plus grands. Découvrez leur offre et si elle correspond à vos objectifs.

10.  Utiliser des logiciels Open Source

Les logiciels OpenSource vous permettent de garder votre indépendance par rapport à l’éditeur.

Autres avantages non négligeables : ils sont innovants, performants et sûrs !

Ces softwares gratuits et en totale adéquation avec les objectifs du numérique responsable ne présentent que des atouts.

Alléger son poids sur le Web : l’écoconception web au service des internautes

Votre site web montre votre engagement dans le numérique responsable mieux que personne, faites-en une vitrine de qualité. Vos conversions augmenteront tandis que votre impact diminuera.

11.  Concevoir un site web respectueux des principes de l’écoconception

La sobriété numérique passe par la création responsable de services numériques.

L’écoconception web permet de diviser par 10 la puissance informatique indispensable au fonctionnement des terminaux. Pensez-y dès la phase de conception de votre site internet.

12.  Miser sur l’expérience utilisateur

Pour donner envie à l’internaute de naviguer sur votre site internet et de passer à l’action, oubliez la multiplication des animations et des visuels et allez à l’essentiel.

Une bonne hiérarchie visuelle, une proposition de valeur claire et une navigation simple suffisent à séduire vos cibles.

13.  Proposer des contenus à forte valeur ajoutée

Un internaute navigue à la recherche d’une réponse. Proposez des contenus à forte valeur ajoutée pour que vos publications soient utiles et consultées.

Le numérique responsable soutient les contenus qui apportent de l’exclusivité.

Si tout a été dit sur un sujet, trouvez un angle d’approche innovant ou abstenez-vous de publier.

14.  Alléger les contenus visuels

De nombreux sites internet regorgent de visuels purement décoratifs. Ils n’apportent pas grand-chose à l’utilisateur, mais surtout ils prennent de la place.

Retardant le temps de chargement d’une page, ils dissuadent souvent l’internaute de poursuivre sa visite.

Allégez vos contenus audios ou vidéos s’ils donnent de la valeur à vos textes ou supprimez-les tout simplement dans le cas contraire.

15.  Tester son site internet

Maintenant que votre site répond aux pratiques du numérique responsable, testez-le pour savoir si vous avez tout bon.

L’Eco-Index évalue la performance environnementale relative, l’empreinte technique de la page et l’empreinte environnementale associée (émission de gaz à effet de serre et consommation d’eau).

Si la note obtenue vous déçoit, sachez que l’amélioration continue fait aussi partie des principes du numérique responsable.

S’engager pour le numérique responsable au quotidien : usages astucieux et raisonnés

Vous devenez peu à peu un expert du numérique responsable. Voici encore 5 bonnes pratiques pour augmenter votre engagement.

16.  Oublier la 5G

La 5G fait couler beaucoup d’encre. Concrètement, elle représente une formidable évolution pour de nombreuses activités industrielles, médicales, technologiques.

Toutefois, à l’échelle de l’individu, elle ne permettra que de gagner quelques secondes lors du chargement de données ou du visionnage d’une vidéo. La 5G ne révolutionnera pas votre quotidien, alors à quoi bon s’y connecter ?

17.  Éteindre les équipements inutilisés

« Éteins la lumière quand tu quittes une pièce ! »

Les conseils de nos aïeux s’appliquent d’autant plus à notre usage du numérique. Inutile de laisser en veille vos équipements s’ils ne servent pas.

Vous investirez dans une multiprise très pratique pour tout éteindre d’un clic ! Cette déconnexion complète bénéficiera à la planète et à votre esprit.

Face à l’hyperconnectivité, appliquez la sobriété numérique pour préserver vos équipements

18.  Limiter la communication par email

Chaque email représente 10 grammes de CO2 émis.

Nous envoyons de nos jours des emails à la moindre occasion. La plupart ne sont pas lus, ni même ouverts. Nous y ajoutons parfois des pièces jointes très volumineuses qui alourdissent encore l’impact de notre message.

Préférez un appel si vous en avez la possibilité ou la transmission de données par clé USB quand le temps n’est pas compté.

19.  Penser à la fin de vie des équipements numériques

Si malgré tous vos efforts, vos équipements numériques ne peuvent plus être réparés, vous veillerez à leur assurer une fin de vie respectueuse des principes du numérique responsable.

Les recycleries, les associations et les points de collectes récupèrent les DEEE et en garantissent le recyclage.

Vous possédez maintenant toutes les cartes en main pour opérer un usage plus raisonné du digital et faire tendre vos activités et votre quotidien vers un numérique plus responsable. Ces 19 bonnes pratiques vous semblent peut-être ambitieuses, mais elles ne représentent que les prémices de votre engagement.

Commencez petit en définissant un objectif à atteindre par semaine. Vous constaterez rapidement que de nouveaux mécanismes se mettent en place presque tout seul et vous donnent envie d’aller plus loin.

Algo CreaWeb s’engage pour le numérique responsable au quotidien à travers des habitudes simples, efficaces et finalement logiques.

Laisser un commentaire