Lecture : 16 min.

13 techniques pour générer du trafic sur son site et fidéliser son audience

Pas le temps de lire notre article ?

13 techniques efficaces pour générer du trafic sur son site internet
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Après des mois à communiquer sur la prochaine mise en ligne de votre site internet, le jour J est enfin arrivé ! Vous annoncez au monde entier cette grande nouvelle. Mais passé l’euphorie de la première semaine, et les 20 connexions de vos employés et de votre famille, au bout d’un mois le constat est sans appel : aucun internaute ne visite votre vitrine en ligne. Vos multiples vérifications quotidiennes dans Google Analytics n’y changent rien. Algo CreaWeb vous livre treize techniques pour générer du trafic sur son site internet. Découvrez comment attirer vos premiers visiteurs, mais également comment les transformer en habitués.

Sept conseils pour attirer ses premiers visiteurs

Tout comme Rome ne s’est pas construite en un jour, augmenter le trafic sur votre site internet demande de la patience et de l’investissement. Chaque source de trafic fournit des résultats dans un délai différent. Par exemple, la diffusion d’annonces Google attire des visiteurs rapidement tandis que la publication d’articles de blog vous positionne à long terme dans la SERP. Combinez les stratégies suivantes pour multiplier vos canaux d’acquisition.

Travailler son référencement naturel

Le SEO, pour Search Engine Optimization, rassemble l’ensemble des techniques d’optimisation qui visent à améliorer le positionnement de vos pages dans les résultats des moteurs de recherche. Plus de 60 % des internautes cliquent sur les trois premiers liens de la SERP, d’où la nécessité de maîtriser les bases du référencement naturel pour générer du trafic sur son site.

Sachez que, sauf cas extrêmement rares, le développement d’une stratégie SEO ne propulse pas les contenus de votre site internet sur la première page de Google dans les 24 heures. Plus la requête visée est concurrentielle, plus vous devrez faire preuve de patience pour que les moteurs de recherche assimilent que vos textes apportent une meilleure réponse aux internautes.

Voyez votre site internet comme une immense toile d’araignée :

  • Chaque contenu bien positionné sur Google correspond à un nouveau fil
  • Chaque fil représente une opportunité d’attirer un prospect
  • La robustesse de votre toile renforce votre crédibilité au sein des moteurs de recherche et tire vos pages vers le haut

Pour attirer vos premiers visiteurs grâce à la recherche organique, positionnez-vous sur des requêtes clés de longue traîne, composées d’au minimum trois mots. Vous visez ainsi des internautes avec une intention précise et vous vous imposez plus rapidement face à une concurrence moins dense.

Si vous ne constatez aucune amélioration de votre trafic, vérifiez l’indexation de votre site internet au sein de Google Search Console. L’absence de problèmes à ce niveau laisse présager que le souci se situe ailleurs, envisagez de vous tourner vers une agence spécialisée en SEO pour vous faire accompagner.

Publier régulièrement sur son blog

Créer un blog professionnel vous offre la possibilité de publier régulièrement des articles à l’attention de vos prospects afin de vous ériger en tant qu’expert dans votre domaine d’activité. Chaque contenu représente une opportunité de vous positionner dans Google sur un mot-clé, et donc d’attirer de nouveaux visiteurs sur votre site internet.

Sachez que Google s’apparente à un amateur de bonne chère : il aime les produits frais. La diffusion fréquente de contenu envoie un signal fort à son algorithme. Les robots d’indexation visitent votre site internet plus souvent à la recherche de nouveaux textes, car ils savent que vous en publiez.

Ne perdez pas de vue que vous rédigez pour votre audience et que vos contenus s’adressent à eux en priorité. Inutile de créer des textes pour plaire aux crawlers des moteurs de recherche, ils ne deviendront jamais vos clients !

Publier des articles de blog améliore naturellement votre positionnement sur les moteurs de recherche si vous répondez aux questions des internautes et obtenez de l’engagement. Google privilégie la satisfaction des utilisateurs. Le succès de vos contenus retient son attention et il vous récompense en mettant en avant vos contenus dans la SERP.

Pour réussir votre stratégie de marketing de contenu, établissez un calendrier éditorial et attribuez un objectif à chacun de vos articles de blog :

  • Éduquer avec des ressources gratuites telles que des livres blancs
  • Convaincre à travers des études de cas
  • Attirer l’attention à l’aide de contenus viraux comme des infographies
  • Mettre en confiance grâce à des témoignages clients

Écrire pour le web nécessite d’appliquer les règles de la rédaction web. Si vous préférez consacrer votre temps à d’autres tâches, ou que vous ne vous sentez pas l’âme d’un auteur, songez à faire appel à une agence éditoriale.

Pratiquer le guest-blogging

Le guest-blogging consiste à publier des articles, non pas sur votre propre blog, mais sur des blogs tiers dans le but de bénéficier de leur visibilité. Cette technique de content marketing vise à développer votre réputation en tant que spécialiste reconnu dans votre secteur d’activité auprès d’une audience déjà établie.

Le second objectif du guest-blogging réside dans l’obtention de backlinks. Ces derniers envoient un signal de crédibilité et améliorent votre autorité de domaine aux yeux des moteurs de recherche. Pour tirer profit de ces liens entrants, assurez-vous :

  • Que les balises HTML possèdent l’attribut « dofollow », et non pas « nofollow », afin de transmettre le maximum de jus vers votre site
  • Que les ancres s’intègrent naturellement dans le texte, sans être suroptimisées. Faute de quoi, vous vous exposez à une pénalité de la part de Google et son filtre algorithmique Penguin

Appliquez ces conseils pour élaborer une stratégie de guest-blogging efficace :

  • Sélectionnez des blogs dans des thématiques proches de la vôtre, mais pas des concurrents
  • Vérifiez leur trafic à l’aide d’outils tels que SimilarWeb. N’espérez pas générer du trafic sur votre site internet si vous publiez des articles sur un blog qui n’attire pas de visiteurs
  • Établissez une liste de 20 à 30 sites dans un premier temps. Si vous obtenez 100 % de réponses positives, vous devrez rédiger autant d’articles dans un court laps de temps
  • Contactez chaque propriétaire par e-mail de façon personnalisée. Précisez l’objet de votre demande et composez un message clair et concis
  • Augmentez vos chances avec la proposition d’un sujet d’article dès votre prise de contact

Songez également à la publication d’articles invités sur votre blog. Les rédacteurs externes gèrent la promotion des contenus auprès de leur audience, ce qui attire du trafic sur votre site internet.

Vous donnez de la visibilité à votre offre auprès d’autres utilisateurs à moindres frais, puisque vous économisez le temps d’écriture et partagez le travail de communication. Mais avant de proposer du guest-blogging, assurez-vous que l’audience de l’invité correspond à vos clients cibles.

Communiquer sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux représentent une formidable opportunité de capter l’attention de vos prospects, surtout quand on sait que les Français y passent en moyenne 1 h 36 chaque jour.

Inutile de publier cinquante fois par jour pour toucher plus d’internautes. Chaque média social s’appuie sur un algorithme qui évalue la pertinence de vos contenus et l’engagement qu’ils obtiennent. Pour gagner leurs faveurs, et voir vos posts mis en avant auprès des utilisateurs, apportez une réelle valeur ajoutée à vos abonnés avec des interventions de qualité.

Chaque réseau social possède ses propres spécificités, appréhendez-les pour bien communiquer :

  • Pour développer une communauté autour de votre marque, privilégiez Facebook et ses 2,8 milliards d’utilisateurs actifs mensuels
  • Pour obtenir un engagement élevé et privilégier les interactions avec vos acheteurs, optez pour Instagram ou Pinterest qui font la part belle aux visuels. Montrez-vous créatif et maniez les hashtags avec précision pour maximiser vos chances d’attirer du trafic sur votre site
  • Pour toucher une audience B2B, rejoignez LinkedIn. Ce réseau professionnel est idéal pour trouver de nouveaux clients, nouer des partenariats et garder un œil sur vos concurrents
  • Pour relayer une information et la diffuser très rapidement à grande échelle, comme une campagne promotionnelle, postez sur Twitter. Attention, un tweet ne peut pas excéder 280 caractères
  • Pour séduire les internautes de moins de 24 ans, tournez-vous vers Snapchat ou TikTok. Sur le premier, partagez des contenus qui disparaissent au bout de 10 secondes pour les snaps ou de 24 heures dans le cas des stories. Sur le second, publiez des vidéos humoristiques de 15 secondes environ dans lesquelles vous vous mettez en scène, par exemple en chantant ou en dansant
  • Pour tirer profit des audiences très importantes de YouTube, le deuxième site le plus visité au monde après Google, publiez des vidéos explicatives en lien avec votre activité et les besoins de vos prospects. Pensez à optimiser le SEO de vos vidéos pour remonter dans les résultats de recherches

Pour donner plus de visibilité à votre entreprise, mettez en place un programme d’employee advocacy. Il consiste à encourager vos salariés à participer à vos efforts de communication en partageant vos contenus à forte valeur ajoutée sur leurs propres réseaux sociaux.

N’hésitez pas à lancer un concours pour motiver vos troupes et à l’afficher sous forme d’un tableau au sein de vos locaux. Vous pouvez, par exemple, offrir un déjeuner à l’employé qui obtient le plus d’engagement chaque semaine.

Contacter des influenceurs

Si vous vous sentez dépassé par les différents réseaux sociaux ou que vous ne souhaitez pas consacrer de temps pour dompter les secrets de chaque algorithme, tournez-vous vers des influenceurs.

Ces derniers maîtrisent les codes des médias sociaux et bénéficient d’une solide base d’abonnés. Une stratégie de marketing d’influence est un moyen efficace pour vous faire connaître rapidement et générer du trafic sur votre site web.

De plus, les internautes accordent plus de crédibilité à une recommandation qui émane d’une personne externe à votre entreprise. Car même si vous rémunérez l’influenceur, ce dernier n’accepte pas de mettre en avant un produit auquel il ne croit pas. Le risque de perdre ses fans, et donc son outil de travail, est bien trop important.

Pour identifier des influenceurs dans votre secteur d’activité, utilisez des outils comme Buzzsumo ou Favikon. Pour attirer leur attention lors de votre prise de contact, privilégiez un e-mail personnalisé d’environ 200 à 300 mots qui va droit au but.

Il va sans dire qu’une stratégie de marketing d’influence a un coût, elle repose sur un partenariat qui peut adopter différentes formes :

  • Le code promotionnel. Vous offrez une réduction inédite à la communauté de l’influenceur, en échange ce dernier perçoit un pourcentage sur les ventes réalisées
  • Le test produit. Vous envoyez votre produit à l’influenceur pour qu’il l’expérimente et partage son avis auprès de ses abonnés
  • Le contenu sponsorisé. Vous rémunérez directement l’influenceur pour qu’il parle de votre marque. Vous vous assurez une bonne publicité
  • L’affiliation. Vous versez une commission pour chaque vente conclue grâce à la promotion effectuée par l’influenceur. À l’inverse du code promotionnel, les abonnés ne gagnent rien avec ce type de partenariat
  • L’invitation à un événement. Créez un rapport privilégié avec l’influenceur en l’invitant à une manifestation organisée par votre marque

Échanger dans des groupes de discussion

Les groupes de discussion sur Facebook ou LinkedIn, ainsi que les forums, vous donnent l’opportunité de vous faire une réputation et de développer votre notoriété.

Commencez par rejoindre des groupes où se trouvent vos buyer personas. Par exemple, si vous commercialisez un service pour l’obtention d’aides financières à destination des étudiants, adhérez à des groupes d’entraide entre étudiants.

Participez activement et réagissez aux questions des membres pour vous faire connaître. Ne mentionnez pas systématiquement vos produits, contentez-vous d’apporter la réponse. Cette stratégie respecte le principe de l’inbound marketing : vous donnez sans rien attendre en retour. Cependant, ne manquez pas de renvoyer vers vos articles de blog lorsque c’est pertinent.

Vous vous ferez rapidement un nom au sein de la communauté, et les adhérents des groupes vous recommanderont sans hésiter en vous présentant comme le spécialiste en la matière. Difficile d’obtenir une meilleure publicité !

Payer pour générer du trafic sur son site

Pour accélérer la notoriété de votre marque hors ligne, vous pouvez recourir à des campagnes de distribution de flyers. Pour remplir le même objectif sur le Web, utilisez les annonces payantes.

Sur Google Ads

Opter pour le SEA, pour Search Engine Advertising, reste le moyen le plus rapide pour atteindre les premières places sur Google pour des requêtes très concurrentielles.

Vous définissez à l’avance votre enchère pour chaque annonce et vous ne payez que lorsque les internautes cliquent sur vos liens, c’est le principe du coût par clic (CPC). Ce système facilite la gestion de votre budget pour générer du trafic sur votre site internet.

Pour bénéficier d’un meilleur retour sur investissement (ROI), choisissez avec soin les mots-clés sur lesquels vous souhaitez positionner vos annonces publicitaires. Les requêtes intentionnelles laissent présager un taux de conversion plus élevé, même si leur coût de diffusion est, en toute logique, supérieur.

Comme pour le SEO, il est impossible de séduire à l’aide de visuels. Les mots demeurent votre seule arme pour convaincre les internautes de cliquer sur vos liens payants, manier l’art du copywriting s’avère primordial.

Sur les réseaux sociaux

Avec la publicité sur les réseaux sociaux, vous ciblez plus précisément l’audience auprès de laquelle vous diffusez vos annonces sur base de critères tels que :

  • Les centres d’intérêts
  • Les données démographiques
  • La situation géographique
  • Etc.

Les campagnes sur les réseaux sociaux vous offrent la possibilité de varier les visuels : photographies, vidéos, infographies, etc. Laissez libre cours à votre imagination pour capter l’attention de vos prospects, mais n’éclipsez pas le message de votre proposition de valeur unique.

Ne vous laissez pas intimider par toutes les options disponibles, les tarifs attractifs vous permettent de vous faire la main assez rapidement.

Chaque média social ayant ses caractéristiques, chacun propose sa propre régie publicitaire : LinkedIn Ads pour LinkedIn, Twitter Ads pour Twitter, etc. Seuls Facebook et Instagram font exception puisqu’ils appartiennent au même groupe, la gestion de vos publicités sur ces plateformes s’effectue à l’aide de Facebook Business Suite.

Six astuces pour fidéliser son audience

Proposer un site web efficace

Si vous doutez de l’impact de l’expérience utilisateur sur votre taux de conversion, soyez assuré qu’un internaute ne reviendra jamais sur votre site internet s’il vit une mauvaise expérience.

Imaginez que votre site web ne s’affiche pas correctement sur smartphone, vous éliminez automatiquement la moitié des clients potentiels pour votre activité ! Le responsive design ne s’apparente plus à un gadget réservé aux grosses sociétés, c’est un impératif pour toute entreprise qui souhaite générer du trafic sur son site internet et convertir ses prospects en clients.

Google accorde également beaucoup d’importance au responsive design de votre site web, et pour cause, son indexation se base sur la version mobile uniquement. Si certains éléments de votre version desktop n’apparaissent pas sur smartphone, ils seront exclus pour votre référencement.

La vitesse de chargement ressort comme un autre point primordial pour offrir une expérience utilisateur agréable. Près de la moitié des internautes quittent une page si elle prend plus de 3 secondes pour s’afficher. Vous pensez que ces chiffres sont exagérés ? Amazon a constaté que ses ventes diminuent de 1 % si son temps de chargement s’allonge de 0,1 %.

Suivez ces pistes pour améliorer votre vitesse de chargement :

  • Mesurez vos performances avec des outils tels que GTMetrix ou PageSpeed Insights
  • Supprimez les extensions ou les plug-ins inutiles
  • Choisissez un hébergeur adapté à votre trafic
  • Réduisez le poids de vos images et de vos vidéos
  • Utilisez un plug-in de cache

Rafraîchir d’anciens contenus

Vous souvenez-vous de vos premiers articles de blog ? Ceux-là mêmes qui ambitionnaient d’attirer du trafic sur votre site et de vous positionner comme un expert dans votre domaine d’activité.

Malgré la qualité de ces contenus, le monde évolue et il y a fort à parier qu’ils ne sont plus d’actualité à cause de :

  • L’adoption de nouvelles réglementations
  • Le développement de nouvelles technologies
  • Le changement de préoccupations de vos clients cibles

Optez pour des articles de blog evergreen qui intéresseront encore vos cibles dans plusieurs années.

Pour conserver votre aura auprès de vos clients et votre notoriété, actualisez vos contenus froids dès que nécessaire. Créez un fichier avec la liste de vos contenus et effectuez une veille de votre secteur d’activité pour vous tenir informé des nouveautés qui les impactent.

La mise à jour de vos contenus, ainsi que leur enrichissement avec l’ajout de paragraphes supplémentaires, montrent à Google que vos articles évoluent dans le but de fournir des renseignements toujours plus pertinents à vos visiteurs. Souvenez-vous que l’algorithme aime les contenus frais, donc vous marquez des points pour votre positionnement !

Répondre aux commentaires sur son blog

Auriez-vous envie de retourner consulter des articles sur un site internet où personne ne répond à vos commentaires ? Si vous activez cette option sur vos articles de blog, et que vous incitez vos visiteurs à poser leurs questions à la fin de chaque contenu, prenez la peine de leur apporter une réponse pertinente qui ne fera que renforcer votre crédibilité ! Montrez-vous disponible pour mettre en confiance les internautes et les fidéliser.

Tirez profit des témoignages de vos lecteurs pour enrichir vos contenus. Si une interrogation revient souvent, il semble pertinent d’y répondre directement dans votre article pour faire gagner du temps aux utilisateurs. Envisagez de créer de nouveaux articles sur base des demandes de votre audience, après tout, c’est elle que vous vous efforcez de convaincre.

Fournir aux internautes ce qu’ils cherchent demeure le meilleur moyen de générer du trafic sur son site.

Utiliser une stratégie d’emailing

L’emailing demeure un canal d’acquisition très prisé par les marketeurs. Avec un taux d’ouverture moyen de plus de 20 %, vous comprenez aisément pourquoi.

Pour constituer votre liste d’abonnés, récoltez les adresses e-mail de vos prospects avec :

  • Des formulaires d’opt-in à des endroits stratégiques, tels que la colonne latérale, le pied de page ou un exit popup
  • Des ressources à télécharger gratuitement en échange d’un courriel sur vos contenus les plus populaires. On parle ici de lead magnet

L’adhésion à vos listes de diffusion constitue l’étape la plus importante, car seulement 0,05 % des personnes abonnées à des newsletters se désinscrivent. Vous conservez donc une chance de les attirer sur votre site internet à chaque envoi.

Respectez ces quelques conseils pour améliorer le taux de clics de vos campagnes emailing :

  • Privilégiez des newsletters courtes et attrayantes pour capter l’attention de vos lecteurs
  • Proposez du contenu exclusif pour valoriser l’abonnement à votre liste de diffusion
  • Intégrez systématiquement un bouton d’appel à l’action qui renvoie vers votre site internet

Pour aller plus loin dans votre stratégie de mailing, automatisez certaines tâches. Pour appliquer cette technique de marketing automation :

  • Segmentez vos abonnés en fonction des formulaires utilisés lors de leur inscription
  • Établissez des scénarios pour chaque groupe
  • Mettez en place des séquences d’e-mail prédéfinies pour alimenter vos prospects et générer du trafic sur votre site internet

Optimisez vos campagnes d’e-mail marketing à l’aide de logiciels de mailing tels que MailChimp, Sendinblue ou ActiveCampaign.

Se servir des notifications push

Loin de remplacer l’emailing, les notifications web push rencontrent un franc succès depuis plusieurs années. Elles fonctionnent de la même façon que les notifications sur les smartphones :

  • Avertissement automatique de votre audience lorsque vous publiez de nouveaux contenus sur votre site internet
  • Possibilité d’envoi de messages programmés à tout moment

Le mode de fonctionnement des notifications push constitue son principal atout : vos abonnés reçoivent vos alertes dès lors que leur navigateur est ouvert, même s’ils ne se trouvent pas sur votre site web.

La diffusion d’un message au sein du navigateur d’un internaute capte son attention et permet de l’attirer sur votre site internet. Mais comme pour toute stratégie marketing, n’abusez pas des notifications push sous peine de faire fuir votre communauté.

Gérez vos notifications push à l’aide d’outils tels que Batch, OneSignal ou WonderPush.

Lancer une campagne de remarketing

Le remarketing consiste à diffuser des publicités ciblées auprès des utilisateurs qui ont déjà visité votre site internet, ou votre application mobile, dans le but de leur faire réaliser une action.

Par exemple, prenons le cas d’un consommateur qui ajoute un de vos produits à son panier et quitte votre site internet avant la validation de l’achat. S’il navigue sur un autre site où Google relaie de la publicité, vous l’inciterez à venir finaliser sa commande grâce à une bannière attrayante.

Ce procédé de marketing digital, également appelé reciblage publicitaire ou retargeting, convient particulièrement pour atteindre les objectifs suivants :

  • Augmenter vos ventes
  • Améliorer votre visibilité et votre notoriété
  • Accroître votre nombre de prospects

Une campagne de remarketing génère un ROI plus élevé qu’une campagne publicitaire classique, car elle cible des leads plus qualifiés. Vous savez que ces derniers s’intéressent déjà à votre offre.

À l’instar d’une campagne payante, le retargeting fonctionne au CPC. Vous ne payez que si l’utilisateur clique sur votre annonce, ce qui vous garantit une meilleure maîtrise de votre budget.

Tournez-vous vers des outils tels que Google Ads, Facebook Ads ou encore Criteo pour vos campagnes de remarketing.

Ultime conseil : diversifiez les sources de trafic pour ne pas dépendre d’un seul canal d’acquisition. L’algorithme de Google change plus de 10 fois par jour, de nouveaux réseaux sociaux émergent chaque année, limitez les risques de perte d’affluence pour assurer la pérennité de votre société.

Algo CreaWeb vous accompagne pour optimiser votre positionnement sur Google et produire des contenus de qualité, n’hésitez pas à nous contacter pour échanger sur vos objectifs.

Laisser un commentaire