Lecture : 21 min.

Rédiger un communiqué de presse efficace pour convaincre les journalistes

Pas le temps de lire notre article ?

Rédiger un communiqué de presse efficace pour convaincre les journalistes
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Totalement focalisé sur votre stratégie de marketing de contenu digital, vous négligez une méthode plus traditionnelle pour diffuser votre information et vous faire connaître : la presse. Pourtant, 20 min compte 22,8 millions de lecteurs mensuels, le Figaro en dénombre 26 millions, Aujourd’hui en France informe 22,5 millions d’abonnés, etc. L’audience globale de la presse, payante aussi bien que gratuite, augmente. Les lecteurs accordent plus que jamais leur confiance aux grands noms des médias, même si ¾ consultent leur format numérique. Comment rédiger un communiqué de presse efficacequi charme les journalistes ? Apparaître dans les pages des quotidiens les plus lus de France et gagner en visibilité seront vos prochains défis.

Table Of Contents

À quoi sert un communiqué de presse ?

À destination des journalistes, un communiqué de presse (CP) est un contenu court d’une à deux pages maximum. Il transmet une information pertinente et neuve concernant votre société dans le but qu’elle soit relayée dans les médias écrits.

Une stratégie de communication étendue à la presse

Face au nombre croissant de lecteurs de la presse numérique, votre stratégie digitale doit considérer ce canal de diffusion pour renforcer sa visibilité et sa crédibilité.

N’avez-vous jamais envié les sites concurrents qui affichent l’encart « ils parlent de nous » avec les logos des plus grands noms de la presse française et internationale ? Ça fait toujours son petit effet, notamment auprès de prospects et partenaires.

Le communiqué de presse représente un outil marketing puissant qui s’intègre dans une stratégie à long terme, de la même manière que le référencement naturel. L’acquisition de nouveaux clients par l’intermédiaire d’un article de journal prend du temps.

Un processus long d’acquisition de nouveaux prospects

La consommation d’actualités n’appartient pas à une phase aboutie d’un processus d’achat. Les lecteurs se documentent, s’informent ou se distraient, parfois sans autre objectif.

Toutefois, si vous apparaissez dans un journal, ils vous verront.

Si l’article au sujet de votre société est intéressant, vous marquerez leur esprit. Ils se souviendront plus facilement de vous s’ils entendent à nouveau votre nom. Ils vous accorderont aussi davantage de crédit qu’à une entreprise à laquelle les médias n’apportent pas d’attention.

Un communiqué de presse à vocation multiple

Véritable exercice de style mêlant rédaction web, storytelling et copywriting, les objectifs du communiqué de presse sont triples :

  • faciliter la vie des chroniqueurs en leur proposant du contenu inédit qui ne leur demande quasiment aucune investigation, excepté un échange avec vous sous forme d’une interview ;
  • augmenter votre visibilité et valoriser votre entreprise grâce aux retombées médiatiques ;
  • informer les lecteurs cibles d’un journal sur un sujet qui les intéresse et les transformer en prospects potentiels.

Différentes raisons de promouvoir son entreprise dans la presse

Rédiger un communiqué de presse permet d’informer les médias sur l’actualité de votre société. Il peut traiter de multiples thématiques en lien avec votre activité.

Lancement d’une nouvelle offre (produit, service, gamme, etc.)

Ce type de communiqué de presse attire principalement des médias qui souhaitent remplir leurs pages, car votre information possède un caractère publicitaire.

Les lecteurs de journaux n’achètent généralement pas un quotidien pour y trouver de la publicité.

Ciblez bien les médias auxquels vous enverrez ce communiqué de presse, car nombreux seront ceux qui ne lui apporteront aucune considération.

Officialisation d’un nouveau partenariat

Le partenaire le plus important rédige le communiqué, sinon le journaliste risque de penser que vous espérez vous mettre en avant en bénéficiant de la popularité d’une autre entité.

La signature d’un partenariat constitue une bonne occasion de rédiger un communiqué de presse

Témoignage d’expert

Rédiger un communiqué de presse reprenant un témoignage d’expert apporte une réelle plus-value à un article. L’information doit être inédite et pertinente.

Inauguration de locaux

Les journalistes partagent une information qui peut directement intéresser leurs lecteurs. Une nouvelle adresse ou des bureaux plus spacieux témoignent du développement de votre activité et renseignent vos clients et vos prospects sur votre localisation.

Promotion d’un évènement, d’un anniversaire ou d’une manifestation organisée par votre entreprise

Ouvert au public, sur invitation ou en comité privé et restreint, un évènement prouve le dynamisme de votre entreprise et la qualité des interactions qu’elle établit avec ses partenaires et clients.

Obtention d’un prix, d’un label ou d’une distinction

Une distinction met en avant votre expertise et votre savoir-faire mieux que personne.

Engagement dans une action sociétale (démarche RSE, etc.)

L’engagement des entreprises dans des actions en lien avec le Développement durable intéresse la population. Vous soignez votre image de marque et vous vous investissez pour la planète.

Annonce d’une levée de fonds

Une levée de fonds montre que votre société crée, innove et se développe. Un article à ce sujet informe les lecteurs sur la croissance des entreprises qui œuvrent pour eux et pour l’économie dans son ensemble.

Les sujets sont variés et peuvent se traiter sous divers angles d’attaque pour intéresser les médias.

Distinguez les communiqués de presse qui fournissent un vrai scoop de ceux qui font votre publicité. Les journalistes ne seront pas dupes.

Tout ce qui concerne votre société vous semble formidable, car cela représente une nouvelle étape franchie. Toutefois, pour que votre communiqué retienne l’attention, il doit apporter une plus-value aux lecteurs.

Interrogez-vous sur les raisons qu’une rédaction aurait de relayer votre information.

Demandez-vous si un article traitant du sujet de votre communiqué de presse captiverait vos clients.

Les étapes du développement d’une société n’intéressent pas toutes le grand public, mais peuvent plaire à des cibles plus spécifiques. Visez les journaux auxquels vous envoyez votre communiqué de presse et rédigez-le spécialement pour eux.

Clarifier sa demande avant de rédiger un communiqué de presse

Votre communiqué de presse se composera de plusieurs renseignements indispensables pour passer le filtre de la sélection et attirer l’attention d’un journaliste qui deviendra pendant quelques minutes votre prospect cible.

À l’instar de vos clients, vous ne disposez que de que quelques secondes pour le charmer, lui donner envie de lire votre communiqué de presse en entier (ou presque) et d’écrire un article à votre sujet.

Votre communiqué de presse doit capter l’attention en quelques secondes

Quelles questions se poser avant de rédiger un communiqué de presse ?

Imaginez par exemple une entreprise d’embouteillage d’eaux minérales qui lance une gamme de bouteilles biodégradables.

Rédiger un communiqué de presse efficace nécessite de s’interroger avant de foncer tête baissée, car peu de nouvelles valent vraiment un article :

  • Quel est le sujet de l’information ? (nouveau produit, évènement, etc.) : une nouvelle bouteille d’eau biodégradable ;
  • Quel est l’objectif de la communication ? (acquérir plus de clients, fidéliser, se faire connaître, etc.) : séduire un public qui refuse habituellement les bouteilles jetables ;
  • Quels journaux traitent des sujets similaires ? (presse généraliste ou spécialiste, quel chroniqueur en particulier, etc.) : un produit de consommation intéresse un public généraliste, mais aussi une audience plus spécifique soucieuse de l’environnement ;
  • Quel est le message à transmettre ? (montrer son esprit d’innovation, prouver son expertise, mettre en avant ses partenaires, etc.) : prouver au public votre investissement vers un mode de consommation plus respectueux de la planète ;
  • Quel est l’angle d’approche ? (rendre l’information accessible pour les lecteurs du journal, capter l’attention, etc.) : expliquer les atouts de cette bouteille sans langue de bois et sans greenwashing.

Pourquoi ne pas juste appeler un journaliste pour obtenir une interview ?

Vous vous demandez pourquoi vous ennuyer à rédiger un communiqué de presse efficace plutôt que d’appeler simplement les médias.

Les journalistes sont sursollicités. Certains reçoivent des dizaines, voire des centaines, de communiqués de presse par jour.

Si vous contactez par téléphone une rédaction :

  • vous tomberez peut-être au mauvais moment ;
  • vous n’arriverez pas à joindre la bonne personne ;
  • vous serez balloté entre deux ou trois interlocuteurs sans résultat ;
  • une standardiste vous suggèrera finalement d’envoyer un communiqué de presse afin de juger si votre contenu intéresse un pigiste ou un membre de l’équipe de rédaction.
Difficile d’atteindre les journalistes sans rédiger un communiqué de presse

Demander un communiqué de presse est une manière comme une autre d’opérer une sélection, de gagner du temps et de respecter un code déontologique qui nécessite de transmettre une information sûre et vérifiée aux lecteurs.

Que contient un communiqué de presse ?

Un communiqué de presse clair, concis et précis qui suscite l’intérêt répond à quelques règles simples.

Éléments obligatoires à intégrer dans un communiqué de presse

Posez le plan de votre communiqué de presse avant de le rédiger.

Cette structure est classique. Respectez-là. Rien ne sert de réinventer la roue et de vouloir rivaliser d’originalité. Vous perdrez du temps à changer les codes et vous ne serez pas lu, sauf exception.

Mention à indiquer en haut à gauche

Communiqué de presse.

Logo de votre entreprise et respect de votre charte graphique

Lorsque le journaliste visitera votre site internet, il associera immédiatement votre communiqué de presse à votre marque.

Date + destinataire

Jour de l’envoi et nom du journal.

Diffusion immédiate ou embargo

La plupart du temps, vous voudrez une publication la plus rapide possible.

Parfois, vous garderez sous embargo une information afin qu’elle ne soit pas rendue publique avant un certain moment.

Indiquez clairement dans ce cas « sous embargo jusqu’à… ». Vous risquez, qu’en quête d’un scoop, un journaliste peu scrupuleux ne respecte pas votre demande. À vous de juger le danger en amont.

Titre accrocheur de votre communiqué de presse

Le titre constitue l’information la plus importante qui vous permettra de sortir du lot.

Pensez à vos billets de blog. C’est avec le titre que vous attrapez le lecteur.

Soignez votre titre pour hameçonner les journalistes

Ne développer qu’une seule idée par communiqué de presse.

Votre titre présentera une structure simple et claire : sujet > verbe d’action > complément. Si votre entreprise a créé un produit innovant, un sujet possible serait : « XXX rend biodégradable X % de ses bouteilles ».

Chapô ou executive summary

Votre titre a passé le contrôle. Le journaliste se dit que votre information pourrait intéresser ses lecteurs, mais il veut en savoir plus. Le chapô le convaincra de vous offrir une place dans les pages de son média.

Répondez aux questions CQQCOQP :

  • comment ?
  • qui ?
  • quoi ?
  • combien ?
  • où ?
  • quand ?
  • pourquoi ?

Et à deux questions supplémentaires propres au communiqué de presse et à votre sujet :

  • quel prix ?
  • qui contacter ?

Corps du communiqué de presse

Si le journaliste lit cette partie, vous avez toutes vos chances d’obtenir un article, car vous l’intéressez.

Détaillez les caractéristiques de votre contenu en respectant le principe de la pyramide inversée : les informations les plus importantes en premier et les autres en dernier (voire pas du tout !).

Ne cherchez pas à tout dire. Faites comprendre que vous savez ce que veulent ses lecteurs et répondez uniquement à ses interrogations.

En revanche, n’omettez rien de capital. Si le journaliste doit vous appeler, car il a un doute, vous prenez le risque qu’il passe au communiqué de presse suivant qui ne nécessite pas de discuter encore une demi-heure au téléphone.

À propos 

Apportez des informations sur votre société à travers un petit historique.

Ne reprenez pas le contenu de l’à-propos de votre site internet, surtout si vous ajoutez un lien vers ce dernier. Un communiqué de presse doit être exclusif !

Personne de contact et liens à consulter

Mentionnez les coordonnées (prénom, non, fonction, téléphone et e-mail) de la personne à contacter pour plus de renseignements ou tout simplement pour informer votre entreprise de la publication à venir d’un article.

Insérez un Call-To-Action avec adresse e-mail cliquable. Cela facilitera la vie du journaliste.

Ajoutez des images, des vidéos ou des liens hypertextes vers d’autres contenus qui parlent de votre société. Ces bonus donnent des informations sans allonger votre communiqué de presse.

Les visuels peuvent se trouver dans le document ou en pièce jointe à votre e-mail. Vous opterez pour un format léger qui évitera que votre e-mail ne se retrouve dans les spams du destinataire (images en 72 dpi, et maximum 100 Ko par image).

Anticipez le fait que le journaliste souhaite intégrer vos visuels à son article en insérant des liens de téléchargement des fichiers dans l’e-mail.

Dans le cas d’un évènement, ajoutez un lien vers un calendrier pour que votre manifestation apparaisse dans l’agenda de la rédaction. Osé, mais astucieux !

Ajoutez des bonus dans votre e-mail, comme un lien vers votre agenda

Astuces pour un communiqué de presse qui sort du lot

Vous voulez vous différencier. Comment séduire un journaliste en quelques phrases ?

Voici quelques astuces pour rédiger un communiqué de presse qui marquera les esprits :

  • écrivez des phrases courtes et simples. Supprimez le superflu : sujet > verbe > complément. Vous disposez de maximum deux pages pour convaincre. Si votre scoop ne se résume pas en quelques lignes, le journaliste décrètera qu’il n’est pas clair et donc inintéressant pour ses lecteurs. En dire trop vous desservira, car le journaliste veut comprendre de quoi retourne votre information en quelques secondes ;
  • parlez à la forme active, au présent et à la troisième personne pour donner du dynamisme à votre exposé ;
  • ajoutez si possible des chiffres et des pourcentages qui parlent plus que des mots, voire une infographie que le journaliste reprendra ;
  • utilisez des comparatifs. Votre communiqué de presse cite un chiffre marquant pour votre activité, mais qui ne signifie pas grand-chose aux yeux des néophytes. Rendez ce chiffre attractif en le comparant. Par exemple, votre entreprise lance un nouveau produit qui capte une tonne de CO2 par an. Indiquez dans votre titre : « Un produit révolutionnaire capte à lui seul autant que 200 arbres » (puisqu’un arbre capte 5 kg de CO2 par an) ;
  • tentez la citation ou l’interview. Rédiger un communiqué de presse comprenant une citation percutante apporte une valeur ajoutée, au même titre qu’une interview. Mettez cette phrase entre guillemets et nommez son auteur. Le journaliste pourra la reprendre en l’état. Vous lui faciliterez les choses avec un contenu qui donne vie à l’article. Si vous pouvez intégrer l’avis d’un expert extérieur à votre société, il donnera du crédit à votre communiqué de presse ;
  • évitez les superlatifs et les jugements de valeur nombrilistes. Restez factuel. Ce n’est pas à vous de décider que vous êtes le meilleur. Si c’est le cas, le journaliste s’en rendra compte et transmettra cette appréciation lui-même dans son article. Soyez humble. La pertinence de votre communiqué de presse parlera d’elle-même ;
  • n’utilisez pas d’acronymes sans avoir expliqué au préalable leur signification ni du jargon trop technique, notamment pour la presse généraliste. Votre communiqué de presse sera rejeté si le journaliste ne comprend pas tout dès la première lecture. Rédigez un communiqué de presse comme si vous vous adressiez à un néophyte ;
  • faites relire vos pages par des proches qui ne connaissent rien de votre activité. Ils constituent un bon test pour estimer si vous avez su trouver les mots justes. Considérez toutes leurs remarques, car le journaliste pourrait avoir les mêmes ;
  • osez négocier une exclusivité avec un journal à condition d’avoir accès à un encart plus grand ou mieux placé ;
  • ne vous y prenez pas à la dernière minute. Envoyez votre communiqué de presse au plus tard la veille. Pour une publication le week-end, transmettez votre document le vendredi matin dernier délai. En comprenant le fonctionnement d’une rédaction, vous améliorerez vos chances de succès.

Ça peut sembler évident, mais votre contenu devra être fluide, pertinent, sans fautes, ni lourdeurs, ni répétitions.

Voyez l’écriture d’un communiqué de presse comme le meilleur article de votre blog.

Faites le maximum pour rédiger un communiqué de presse parfait

Vous souhaitez que les internautes lisent vos billets, likent, commentent ou partagent. Avec un communiqué de presse, vous espérez encore plus du lecteur puisqu’il doit ensuite rédiger un article dans son journal pour parler de vous.

Sachant que des communiqués encombrent son bureau, imaginez-vous à quel point votre contenu doit être parfait pour donner envie à une rédaction de travailler pour vous ?

Un bon communiqué de presse peut aussi finir à la poubelle

La structure et les astuces que nous vous proposons répondent aux conventions de rédaction pour un communiqué de presse qui passe les différentes étapes de contrôle. Vous augmentez vos chances d’apparaître dans les pages du journal qui vous apportera gloire et renommée.

Mais…

N’oubliez pas que le plus important reste la nature de l’information que vous transmettez : ça doit être un véritable scoop ! Un chroniqueur rejettera un communiqué exceptionnel, mais sans intérêt pour ses lecteurs. Votre document rejoindra alors ses homologues à la poubelle.

Les journalistes n’ont rien contre vous, mais l’univers des médias écrits est très concurrentiel et subit la pression d’Internet qui fournit des milliers d’informations extrêmement fraîches à chaque seconde.

Capter l’attention des lecteurs est devenu très compliqué et les retenir sur les pages d’un quotidien, d’un hebdomadaire ou d’un mensuel une véritable épreuve de force.

Les journalistes n’ont pas le choix. Ils cherchent du sensationnel pour subsister face à la concurrence.

Le fond et la forme d’un communiqué de presse efficace

Votre entreprise dispose d’une charte éditoriale et d’une charte graphique. Le communiqué de presse peut aisément se baser sur les mêmes normes que votre stratégie de contenu.

Ton du communiqué de presse

Vous savez maintenant comment rédiger un communiqué de presse, mais quel ton adopter ?

Aucune vérité n’existe à ce sujet, car tout dépend de la sensibilité du journaliste qui lit votre document et de votre style. Lisez quelques-uns de ses articles pour le cerner.

Deux options s’offrent à vous :

  • rester neutre et informatif afin que le journaliste crée sur base de données brutes un article à son image qui séduira son public. Vous ne pouvez pas vous tromper avec cette option. Vous respectez les codes, ni plus ni moins. Vous courrez néanmoins le risque de ne pas vous différencier. Si votre entreprise véhicule une image simple et conventionnelle, rien ne sert de surjouer ou d’offrir une version fausse de vous, et inversement.
  • miser sur l’originalité en utilisant des phrases chocs, surprenantes, voire des citations que le journaliste reprendra. Attirer l’attention et mâcher le travail de l’équipe de rédaction peut fonctionner. Cette option est plus risquée. Certains médias détesteront que vous écriviez à leur place ou que vous montriez une vision égocentrique et arrogante de votre entreprise. Cela pourrait discréditer votre information.

Quel que soit votre choix, rédigez de façon à vulgariser le contenu de votre communiqué de presse et restez vous-même. Rester naturel pour séduire les journalistes est la meilleure solution.

Mise en page du communiqué de presse

Après le travail de fond, attaquez-vous à la forme. N’oubliez pas : deux pages maximum !

Si vous avez noirci deux feuilles A4 complètes sans marges, vous serez tenté de négliger la mise en forme pour éviter un contenu trop long.

Deux solutions s’offrent encore à vous pour la mise en page de votre document :

  • relisez votre communiqué de presse et ne gardez que l’indispensable. Peut-être votre texte présente-t-il des répétitions ou des détails superflus ? Si vous pouvez supprimer des choses, allez-y !
  • vous avez relu et toutes vos phrases sont essentielles. C’est peut-être vrai, mais comment se fait-il alors que la plupart des communiqués tiennent en deux pages avec une belle mise en page ? Seriez-vous une entreprise à part ? Plus exceptionnelle que les autres ? C’est le moment de vous remettre en question.

Que risquez-vous si votre communiqué de presse compte trois pages ou plus ? Que le journaliste trouve votre document trop long et ne le lise pas. Préférez-vous supprimer quelques phrases que vous aimez ou ne même pas être lu ?

Négliger la mise en page n’est absolument pas la solution. Votre contenu partirait direct à la déchiqueteuse.

Ne prenez pas le risque que votre communiqué de presse termine à la poubelle

N’hésitez pas à :

  • sauter des lignes ;
  • utiliser des listes à puces ;
  • ajouter quelques mots-clés en gras ;
  • diviser vos paragraphes à l’aide de titres et de sous-titres pour structurer vos propos.

Votre document se lira facilement, comme un article bien hiérarchisé.

Comment diffuser son communiqué de presse ?

Rédiger un bon communiqué de presse ne suffit pas. Vous devez l’envoyer correctement pour maximiser vos chances d’être lu.

Bien cerner les attentes du journal destinataire

Renseignez-vous en amont sur les sensibilités du média auquel vous vous adressez. Un communiqué de presse traite d’un sujet à la fois, mais il est également destiné à un unique journal à la fois.

À l’image d’une lettre de motivation pour un entretien d’embauche, vous devez connaître l’état d’esprit de l’équipe de rédaction afin de lui parler spécifiquement.

Si vous envoyez la même information à plusieurs journaux, vous l’adapterez a minima pour chacune de vos cibles.

Établir une relation avec la presse

Si vous envoyez votre communiqué de presse en masse sans personnalisation et sans destinataire précis, cela revient à effectuer de la prospection au hasard.

Miser sur le relationnel

Nous vous conseillons d’entrer en contact au préalable avec le ou les journalistes que vous visez. Établir une relation de confiance avec la presse augmentera vos chances de sortir du lot.

Le relationnel joue toujours énormément dans le monde professionnel. Ne le négligez pas.

Établissez des liens avec des journalistes

Confier la mission à une agence de presse

Si vous ne savez comment procéder ou que cette étape vous semble trop contraignante, vous pouvez passer par les services d’une agence de presse dont l’important carnet d’adresses vous ouvrira plus facilement des portes.

Leurs prestations coûtent de l’argent, alors estimez bien au préalable les retombées médiatiques potentielles.

Commencer à une échelle locale

Pour augmenter vos chances d’entrer dans l’univers de la presse, commencez local. Vous arriverez plus facilement à charmer le canard du coin que le grand quotidien national.

Votre communiqué de presse pourra inclure cette touche de proximité qui charme les lecteurs de votre zone géographique : développement de l’activité locale, création d’emplois, évènement, etc.

Si vous réussissez à établir une relation de confiance avec un journaliste, tenez-le au courant de votre actualité. Gardez le contact. Cette démarche vous facilitera les choses lors de l’envoi de votre prochain communiqué de presse.

S’appliquer dans la préparation de l’envoi

Vous transmettrez sans doute votre communiqué de presse par e-mail. Personnalisez l’objet de l’e-mail pour donner envie à son destinataire de l’ouvrir. Précisez également dans le titre de l’e-mail si votre information est sous embargo ou non.

Dans le corps de l’e-mail, adressez-vous directement au journaliste que vous ciblez. Cela facilitera la distribution des e-mails à l’arrivée et augmentera vos chances d’être lu.

Si vous optez pour l’envoi par courrier, indiquez sur l’enveloppe à quelle personne est destinée votre demande.

Rédiger votre communiqué de presse dans le corps de l’e-mail est une solution efficace qui évite au journaliste le téléchargement d’un PDF.

Avoir le bon timing

La question du timing est difficile à juger de prime abord. L’actualité ne dépend pas de vous.

Toutefois, évitez de transmettre un communiqué de presse à un moment où l’actualité dans votre secteur est riche ou que des catastrophes accaparent les médias.

Si votre demande d’article urge, vous n’aurez pas le choix et devrez l’envoyer quand même.

S’il est intemporel et de qualité, les journalistes pourront le garder sous le coude et le ressortir en cas de besoin.

Un article publié à une période creuse représente un atout. Les lecteurs sont moins focalisés sur un sujet en particulier et plus disponibles pour découvrir des nouveautés.

Temps de réponse

Selon l’objet de votre communiqué, vous serez plus ou moins pressé de recevoir un retour. Malheureusement, là encore aucune règle, sauf une : soyez réactif !

Vous attendrez peut-être plusieurs jours sans nouvelles, mais quand le journaliste vous appellera pour obtenir un renseignement complémentaire ou vous signaler que votre article paraîtra le lendemain, répondez immédiatement.

Ne vous attendez pas à une réponse rapide, mais soyez réactif

Comment assurer une interview avec un journaliste ?

Au secours ! Le journaliste vient de vous appeler et vous demande des précisions !

Pas de panique et félicitations ! Votre communiqué de presse l’a suffisamment captivé pour qu’il décide d’en savoir plus sur vous et votre société. La partie n’est pas encore gagnée, car il a des questions ou des incertitudes.

Soit votre communiqué de presse aurait pu être mieux complété pour éviter l’épreuve de l’interview, soit la rédaction a simplement besoin de matière supplémentaire pour écrire un beau papier à votre sujet.

Un rendez-vous téléphonique est pris. Proposez au journaliste de l’appeler, ainsi vous contrôlerez le timing. Vous parlerez plus posément et intelligiblement.

Transformez cette prise de contact en occasion de séduire le journaliste de vive voix.

Avant l’interview, réfléchissez à deux ou trois aspects clés de votre communication que vous voulez transmettre : qualité d’un produit, détails précis sur un évènement, montant investi, etc.

N’hésitez pas à insister sur ces points lors de l’appel, mais sans vous imposer. Évitez de faire votre publicité à la manière d’un marchand de tapis.

Le journaliste n’est pas un prospect ni un perdreau de l’année. Il sait ce qu’attendent les entreprises qui le contactent : de la visibilité et de nouveaux clients. Lui veut apporter une information de valeur à ses lecteurs pour les fidéliser. Vous devez ainsi penser à eux et transmettre votre volonté de les contenter.

Comment réagir si l’article ne correspond pas au communiqué de presse ?

L’article tant espéré paraît enfin dans le journal et en version numérique sur Internet. Vous le découvrez avec excitation et appréhension, et soudain vous constatez une erreur, puis deux voire trois. Le résultat ne répond pas à vos attentes. Vous êtes déçu.

Généralement, vous n’aurez pas l’occasion de relire l’article avant sa parution. Soit les fautes relèvent de détails, soit une véritable erreur s’est glissée dans le texte.

Nous vous encourageons à demander une modification au journaliste uniquement en cas de problème réel et grave : erreur sur une date à venir, sur un prix reçu, sur le nom d’une personne, etc. Pour le reste, calmez-vous et pensez à la visibilité que cet article va vous offrir. Les lecteurs ne verront même pas les coquilles qui vous semblent inadmissibles.

Vous savez maintenant rédiger un communiqué de presse efficace qui capte l’attention des journalistes. Alimentez vos relations presses dès que votre activité présente une actualité pertinente. Le pouvoir de diffusion des grands noms de la presse française vous assure un contenu qualitatif qui valorise votre entreprise. Partager sur votre site web, un article issu d’un quotidien national fait toujours son petit effet, car les médias écrits conservent leur aura de séduction. Ce n’est pas pour rien que malgré la montée en puissance d’Internet et de l’information à outrance, les lecteurs lui restent fidèles.

La presse ne représente pourtant pas la seule manière de vous faire connaître, avez-vous pensé aux influenceurs ? Un communiqué à leur intention pourra vous propulser au cœur de leur audience et bénéficier de nombreuses retombées médiatiques dans un laps de temps court. Devenir le chouchou d’un Youtubeur, d’une célébrité ou d’un blogueur est un défi à relever.

Laisser un commentaire