Lecture : 18 min.

Comment rédiger une interview écrite inoubliable ?

Pas le temps de lire notre article ?

Comment rédiger une interview écrite inoubliable ?
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Rares sont les formats de contenu qui peuvent se vanter d’avoir tout bon. L’interview écrite y parvient. Dynamisme, émotion, informations inédites, réparties pertinentes et incursion dans l’univers d’un expert apportent une haute valeur ajoutée à un texte. L’échange de vive voix entre celui qui interroge et celui qui répond offre un résultat parfois inattendu, mais toujours riche d’enseignements. Comment rédiger une interview écrite inoubliable ?

Choix des questions, orientation des réponses, ton et niveau de confession de l’interviewé se préparent. Le caractère souvent informel de la discussion ne doit pas vous détourner de votre principal objectif : communiquer un message persuasif, optimisé et différent pour vous distinguer de la concurrence. Découvrez comment marquer les esprits et permettre à vos cibles de s’identifier à vos propos.

Table Of Contents

Qu’est-ce qu’une interview écrite ?

Une interview écrite correspond à la transcription textuelle d’un échange oral entre au moins deux interlocuteurs. L’un des protagonistes, en général un journaliste ou un professionnel de la rédaction web, interroge le ou les interviewés qui se prêtent au jeu des questions-réponses.

Le recueil des informations s’opère par la prise de notes manuscrites, par enregistrement audio, voire vidéo, pour garantir une retranscription juste.

Le son et les images capturés permettent de varier le support de communication selon les besoins d’une stratégie éditoriale clairement définie.

Lorsque l’interviewé formule une répartie ou une réponse particulièrement pertinente, elle est reprise telle qu’elle au discours direct dans la transcription. La narration au discours direct confère à l’interview écrite un dynamisme qu’aucun autre type de contenu textuel ne propose.

À quoi sert une interview ?

L’interview renvoie le lecteur à un contenu classique et bien connu qu’il a l’habitude de voir à la télévision, d’écouter à la radio ou de lire dans les journaux. Elle a donc la cote auprès du public.

L’interview écrite doit faire partie de votre stratégie éditoriale afin de lui apporter :

  • de la crédibilité en offrant des renseignements inédits ;
  • du dynamisme en raison de la transmission d’informations au discours direct ;
  • des preuves sociales à travers des relations entretenues avec des interlocuteurs dignes d’intérêt ;
  • de la légèreté à travers l’aspect informel de l’échange et la nature parfois ludique des propos recueillis ;
  • de l’originalité et du recul lorsque vous utilisez le format interview pour parler de votre équipe et de vous sur votre page à propos.

À juste titre, vous citerez des extraits de vos interviews les plus réussies lorsque vous devrez rédiger un communiqué de presse. Les journalistes apprécient ces preuves de crédibilité qui permettent de différencier une entreprise lambda de celle qui apporte de la valeur à son contenu.

Ne vous privez pas d’un contenu facile et agréable à produire dont les retombées dépasseront vos espérances si vous construisez un message fort et persuasif.

Pour quelles raisons ce format de contenu est-il le plus désintéressé ?

Une interview écrite se prête bien au récit de vie d’un individu sans paraître égocentrique.

Pourquoi ne pas présenter votre page à propos sous forme d’une interview de vous ?

Personne ne s’attache aux héros pour lequel le chemin est dénué d’embuches. Profitez d’une interview pour confier des choses sur vous et votre entreprise que vous n’aviez jamais dites auparavant.

Les objectifs :

  • dynamiser votre message ;
  • laisser une tierce personne parler de vous et de votre parcours ;
  • partager des valeurs par le filtre d’un interlocuteur qui vous questionne et vous rend plus humain.

Une interview offre la possibilité de :

  • raconter des épisodes marquants de votre vie ;
  • transmettre des idées, des chiffres ou des faits inédits ;
  • évoquer vos ambitions et vos objectifs ;
  • communiquer sur votre vision de la vie et vos espoirs.

Pourquoi ne pas réaliser une interview écrite simultanée de plusieurs de vos collaborateurs ou co-fondateurs ? Le résultat sera vivant et animé. Il mettra en évidence la complicité entre les protagonistes, mais aussi parfois des points de tension ou des avis divergents qui humanisent votre association et votre société.

Mettez en avant votre esprit d’équipe avec une interview écrite

Quelles sont les modalités de réalisation d’une interview écrite ?

L’interview se réalise en présentiel, par téléphone ou en vidéoconférence. La première solution apporte plus de chaleur à la discussion qui prend parfois la tournure d’un échange informel, et si possible personnel.

Les propos ne sont pas repris de façon totalement brute. Souvent, l’interview écrite commence par :

  • une petite introduction qui présente les protagonistes de l’échange ;
  • le contexte des questions ;
  • l’objectif de la discussion ;
  • le bénéfice attendu pour le lecteur s’il prend le temps de lire ce qui suit ;
  • la première question, suivie de la réponse et ainsi de suite ;
  • une conclusion peut compléter l’interview, mais si les propos sont pertinents, elle s’avère inutile.

L’interview écrite s’adapte à différents supports de communication :

  • journaux papier et en ligne ;
  • billets de blog ;
  • page à propos d’un site internet ;
  • contenus d’actualité ;
  • etc.

L’interview s’invite pour transmettre un message inédit. Ne vous en privez pas, car les lecteurs l’adorent.

Comment rendre un petit reportage captivant ?

Comment préparer un échange où le droit à l’erreur n’existe pas ?

La difficulté de l’exercice de l’interview réside dans la volonté de proposer un échange spontané, sur des sujets pertinents et dignes d’intérêt, tout en répondant à plusieurs exigences :

  1. Définir un fil conducteur correspondant au sujet de l’interview :

Pas question de commencer à parler de la pollution des océans et de dévier vers le récit de vos dernières vacances dans une station thermale Pavillon bleu.

  1. Obtenir des informations fraîches et intéressantes :

Même si vous connaissez la personne que vous interviewez, ou au contraire le journaliste qui vous interroge, vous ne savez jamais exactement de quoi se composeront les réponses ni quelle tournure prendra l’échange. Restez professionnel et axé sur vos objectifs quoi qu’il se passe pour transmettre des informations pertinentes.

  1. Créer une impression d’entente entre les interlocuteurs :

Ce ressenti ne s’anticipe pas, surtout si vous n’avez jamais rencontré votre interlocuteur. Tout devra être mis en œuvre pour créer une certaine connivence qui facilitera la discussion. Les journalistes savent généralement mettre à l’aise. Si c’est vous qui posez les questions, mobilisez votre empathie et votre diplomatie pour donner confiance à votre sujet. Vous obtiendrez ainsi de meilleures réponses.

Pour toutes ces raisons, vous devez préparer l’interview écrite en vous documentant sur l’expert que vous allez interroger et sur le sujet abordé, avant de rédiger un petit questionnaire.

Si vous êtes interviewé, vous pouvez demander à recevoir au préalable les questions. Vous diminuerez votre stress, mais vous perdrez également en spontanéité. Tout dépend du résultat souhaité et de votre aisance à l’oral.

Comment concevoir un questionnaire d’interview ?

Même si vous optez pour la spontanéité de l’échange, nous vous conseillons de préparer une trame qui vous servira de support si les choses ne se déroulent pas aussi bien que prévu.

De l’intérêt de ne rien oublier

Vous délaisserez cette liste dès que la discussion sera lancée et vous y reviendrez en cas de baisse de régime, pour relancer le débat ou pour vous assurer que vous n’avez rien oublié.

Quand l’interview est terminée, elle est terminée ! Vous pouvez toujours recontacter votre interlocuteur pour l’interroger, mais vous passerez pour un amateur.

De même, si vous vous rendez compte que vous avez omis d’aborder un point précis avec le journaliste. Ne le rappelez pas pour lui demander de modifier son travail, vous ne feriez que l’agacer.

Bref, notez toutes vos idées avant l’interview !

Préparez soigneusement votre liste de questions avant de réaliser une interview

Voici une liste de 10 questions qui se prêtent à la plupart des sujets :

  1. Présentez-moi votre parcours en quelques mots
  2. Dites m’en plus sur votre entreprise et ses valeurs
  3. Quand avez-vous eu l’idée de créer tel produit ou service ?
  4. Quels ont été les moments les plus difficiles l’année de votre lancement ?
  5. Quelles ont été vos plus belles victoires ?
  6. Votre projet a-t-il été inspiré par une tierce personne ou par un constat personnel ?
  7. De quelle manière vous engagez-vous dans une politique RSE / zéro déchet / basse consommation d’énergie / tri des déchets, etc. ?
  8. Quels sont les premiers retours de vos clients sur votre offre ?
  9. Que pensez-vous de tel sujet ?
  10. Quels sont vos objectifs pour l’année à venir ?

Bien sûr, cette liste est loin d’être exhaustive. Elle s’adaptera au contexte de l’interview écrite et à vos objectifs.

Commencez à noter les questions que vous poserez impérativement à votre interlocuteur et d’autres vous viendront peu à peu à l’esprit. L’exercice se révèle plus simple que vous ne l’imaginez.

À l’obligation de surveiller le temps qui passe

Gardez en tête qu’une interview est limitée dans le temps. Ce n’est pas une soirée entre amis.

Si vous abordez plusieurs sujets, focalisez-vous sur les questions les plus importantes avant d’approfondir un thème.

Si c’est vous qui répondez au journaliste, n’oubliez pas le message que vous souhaitez transmettre et les idées que vous voulez absolument voir figurer dans le contenu écrit. Ne vous laissez pas piéger. Si vous sentez que l’interview sort du contexte initialement prévu, recadrez la discussion.

Maintenant que vous êtes prêt, comment passer à l’interview à proprement parler ?

Comment obtenir la bonne matière pour la rédaction d’une interview ?

Vous voilà paré à affronter le journaliste ou le rédacteur web qui a préparé votre interview, ou alors vous attendez impatiemment l’expert qui fera la une de votre blog d’ici quelques jours.

Chargé des réponses ou des questions, comment mettre toutes les chances de votre côté pour que cet échange soit un succès ?

  1. Suivez votre fil conducteur, soit en respectant scrupuleusement l’enchaînement des questions prévues, soit en gardant à l’esprit le message que vous souhaitez transmettre ;
  2. Révisez vos sources pour anticiper sur le déroulement de la discussion. Ce conseil vaut autant pour les deux parties ;
  3. Évitez les sujets bateaux déjà abordés mille fois ;
  4. Souciez-vous de la biographie de votre interlocuteur pour éviter des questions absurdes ou gênantes ;
  5. Fuyez les terrains glissants si vous sentez que le journaliste cherche à s’opposer à vous ;
  6. Gardez le cap sur le destinataire de l’interview : votre audience. Peu importe vos désirs, vous devez plaire à votre lectorat ;
  7. Confirmez le ton à donner à cette interview écrite. Si vous interrogez un expert dont les derniers résultats sont soumis à polémique, à vous de voir si vous entrez dans le débat ou si vous évitez un sujet brûlant. Tout dépend de votre ligne éditoriale, mais n’espérez pas faire le buzz avec des informations inintéressantes ou fades ;
  8. Soyez clair, concis et précis pour éviter que vos propos soient déformés, sortis de leur contexte ou encore propices à orienter la discussion sur un sujet que vous ne voulez pas aborder ;
  9. Restez respectueux, professionnel et souriant en toute circonstance, d’autant plus si l’interview est filmée ou enregistrée. Un interlocuteur qui garde son calme semble toujours plus sérieux et crédible.

Comment dynamiser une interview ?

Lors d’une interview, le pire qui puisse arriver consiste à manquer de matière pour écrire un papier intéressant.

Insufflez du rythme et de l’énergie dans votre interview écrite

Un petit peu de pression ne fait pas de mal

Une interview ne s’étoffe pas en effectuant des recherches a posteriori sur internet. C’est une interview, un point c’est tout, même si elle est écrite.

Réaliser conjointement une interview vidéo ou audio se justifie. La personne interrogée ressent davantage de pression, ce qui la force à se concentrer et à donner le meilleur d’elle-même.

Quand le courant passe, tout passe

Pour que la discussion s’enchaîne naturellement et que la matière naisse, le journaliste et l’interviewé doivent se sentir à l’aise.

Certains individus ont des qualités oratoires supérieures aux autres, mais ce constat ne représente pas un frein pour l’interview écrite.

La personne chargée de la retranscription emploiera ses qualités rédactionnelles pour proposer un contenu harmonieux sans déformer les paroles de l’interviewé.

L’idéal consiste à faire suffisamment parler son interlocuteur pour obtenir quelques répliques pertinentes, des notes d’humour, des confidences, et toute citation qui pourra être reprise en l’état et captivera votre audience.

Comment bien rédiger une interview ?

L’entretien est maintenant terminé. Tout s’est très bien passé et le résultat atteint vos objectifs.

Comment faire une interview écrite à partir du contenu obtenu en réponse aux questions posées ?

Vous devez bien rédiger l’interview pour retranscrire l’ambiance, la convivialité et l’intérêt de cet échange que votre audience découvrira après coup.

Quelques conseils pour rédiger une interview :

  • présentez l’interviewé et l’objet de la discussion ;
  • hiérarchisez les questions afin que l’évolution semble logique, même si l’enchaînement réel de l’entretien diffère quelque peu. À l’oral, répéter une notion n’est pas dérangeant, alors qu’à l’écrit ce n’est pas possible ;
  • écrivez avec fluidité le contenu parlé. Supprimez les hésitations et les répétitions, tout en transmettant la dynamique de l’échange. Si l’interviewé a peiné à répondre, transcrire cette hésitation peut jouer un rôle dans la perception du résultat par votre audience ;
  • prévoyez une mise en page qui fait ressortir les passages les plus pertinents pour extraire des citations qui seront reprises dans des contenus courts ;
  • illustrez avec des photographies et des visuels en lien avec l’interviewé, son domaine d’expertise et sa société.

Nous apprécions les gens qui nous ressemblent et l’interview écrite se prête bien au storytelling, car c’est un format qui raconte une histoire. Pour peu que votre interlocuteur soit repu à cet exercice et vous narre un récit captivant sur le sujet de votre choix, votre contenu se rédigera tout seul.

Impossible de le prédire, mais faites en sorte qu’il ait envie de se confier. De votre côté, même si vous souhaitez contrôler vos propos, n’oubliez pas qu’une interview permet un discours moins académique et que vos souvenirs et vos anecdotes donneront sa force à votre contenu.

Comment présenter une interview écrite « comme si vous y étiez » ?

Une interview écrite, au même titre que vos autres contenus, nécessite des visuels.

Ne puisez pas dans des bases de données impersonnelles, mais demandez des photos de l’interviewé en situation : salon, conférence, sur chantier, en laboratoire, sur le terrain, etc., ou prenez directement des clichés pendant la discussion.

Immortalisez votre rencontre pour illustrer l’interview écrite

Si vous êtes l’interviewé, anticipez les besoins du journaliste et transmettez-lui quelques visuels avantageux.

Si l’interview vise plusieurs co-fondateurs, une photo d’équipe s’impose pour communiquer sur les valeurs d’entente, d’égalité et d’harmonie au sein de votre organisation.

Comment retranscrire une interview qui se positionne dans les moteurs de recherche ?

Retranscrire une interview ne s’improvise pas, mais plus vous resterez factuel, plus le résultat correspondra à votre échange. Votre interviewé vous remerciera d’avoir respecté ses propos.

Comment optimiser un article dont on ne maîtrise justement pas le contenu ?

  • préparez l’interview en amont afin d’ancrer les questions sur des mots-clés spécifiques ;
  • abordez des sujets qui alimenteront la discussion avec un champ lexical pertinent.

Le comble avec l’optimisation SEO d’une interview : plus elle est de qualité, plus l’optimisation s’avère difficile. L’exercice est périlleux et nous vous accompagnons dans le bon dosage de SEO pour vos interviews les plus qualitatives.

Avec un échange animé et productif, vous n’aurez quasiment aucun travail de réécriture, d’où la complexité de placer des mots-clés dans le contenu.

Dans ce cas, l’interview écrite consistera en une simple transcription de l’interview orale. Vous optimiserez principalement les titres. Permettez-vous la modification de quelques phrases afin d’y inclure des mots pertinents en lien avec votre requête clé, mais rien de plus.

Certains prennent également le parti de ne pas optimiser une interview.

Après tout, la quête de la première position dans Google n’est pas une fin en soi.

Un contenu non optimisé peut très bien obtenir un engagement important sur les réseaux sociaux ou tout simplement être consulté au deuxième ou troisième clic lorsqu’un visiteur découvre votre site.

N’adaptez pas pour les robots un contenu qui est parfait pour les humains !

Comment profiter des avantages d’une interview écrite sans les inconvénients ?

L’interview représente un véritable gain de temps dans la création d’un contenu. C’est aussi un fantastique outil de communication pour gagner en visibilité.

L’interview est un exercice gagnant/gagnant :

  • le choix judicieux des questions valorise les talents du journaliste ;
  • la pertinence des réponses de l’interviewé met en avant son expertise et son savoir.

Comment bénéficier d’un rapport temps de recherche/pertinence de l’information imbattable ?

La création d’un contenu est toujours chronophage. S’informer, chercher, compiler, distinguer le vrai du faux, vérifier ses sources, reformuler et parfois interroger des experts pour étayer son article prend du temps. Le travail est titanesque, mais le résultat reste un contenu qui ressemble souvent à n’importe quel autre contenu.

Inutile de chercher des sources fiables

Inutile de chercher des sources fiables pour trouver une information pertinente, puisque c’est la personne interviewée qui vous la fournit.

Quand vous parlez de votre parcours ou de votre entreprise, vous n’avez pas besoin de chercher les renseignements ailleurs que dans votre mémoire.

Une interview ne nécessite pas d’aller vérifier la véracité des paroles recueillies.

Certaines réponses sont subjectives. Pour des sujets pointus qui requièrent des chiffres ou des conclusions avérées, c’est l’interviewé qui met sa réputation en jeu.

Un public en quête d’émotion

L’interview plaît au public et génère un fort engagement menant parfois au buzz, car elle est sujette à polémique.  

Si de grosses bêtises sont dites dans une interview, à charge à l’interviewé ou au journaliste de censurer ou de corriger le contenu avant communication. Les discours des plus grands n’échappent pas à cette règle, même si les meilleures fuites et les buzz les plus importants émanent justement de ces erreurs dont raffolent les internautes.

Quel est le niveau de crédibilité d’une interview ?

Comment être crédible avec un contenu dont on doute ? Tout dépend du résultat attendu, mais dans sa définition originale, une interview consiste à reporter les dires d’une personne censée savoir de quoi elle parle.

L’objectif n’est pas d’obtenir la vérité absolue, mais plutôt un avis d’expert, un point de vue et rien d’autre.

C’est aussi cela qui rend un contenu agréable à rédiger et à lire. L’interview effectuée, il ne reste plus qu’à transcrire l’échange que le public jugera. L’intéressé porte la responsabilité de ses propos.

Comment bénéficier de multiples audiences pour gagner en visibilité ?

Personne n’interroge autrui pour le plaisir, sinon ça s’appelle une discussion amicale :

  • un journaliste réalise des interviews pour alimenter un support papier ou web ;
  • un rédacteur web interroge un expert pour proposer un contenu qui se positionnera dans les moteurs de recherche ;
  • un influenceur en questionne un autre pour bénéficier de son audience et réciproquement.

L’interview ne se résume pas à une personne qui pose des questions et l’autre qui y répond. Un véritable échange doit naître pour apporter de la valeur à l’entretien.

Si vous recevez un expert de votre secteur pour votre blog, convainquez-le de relayer lui aussi le contenu de l’interview sur son propre site ou sur les réseaux sociaux.

L’interview écrite plaît énormément au public, mais elle nécessite un minimum de communication autour d’elle.

L’interview présente l’intérêt de s’adapter à de multiples formats : vidéo, podcast et snacking content reprenant quelques extraits de l’échange. Si le décor s’y prête et que les intervenants se sentent à l’aise, optez pour le format vidéo qui rend l’exercice encore plus vivant.

Décliner une interview en plusieurs publications permet d’en augmenter la visibilité.

Diffusez votre interview écrite sous forme d’épisodes

Pourquoi choisir un format interview pour son contenu ?

Ce genre journalistique a pour objectif de faire découvrir au lecteur le point de vue d’une personne d’autorité : un expert, une célébrité, un créateur d’entreprise, etc. En bref, tout professionnel d’un domaine qui transmet un message pertinent et digne d’intérêt (si possible !).

L’interview présente les atouts suivants regroupés au sein d’un unique contenu :

  • attirer l’attention ;
  • créer de l’émotion ;
  • proposer des informations inédites sans avoir besoin de réaliser une découverte révolutionnaire ;
  • transmettre des valeurs et des motivations.

Capter l’intention d’un internaute nécessite de l’étonner, de le captiver et de le séduire. Le jeu des questions/réponses y parvient particulièrement bien.

L’interview écrite se prête aussi au partage d’avis clients, de nouveaux collaborateurs ou d’un partenariat réussi. Vous augmentez votre crédibilité à travers les relations que vous entretenez avec les personnes extérieures à votre société. Les témoignages obtenus représentent autant de preuves sociales de votre légitimité dans un secteur.

Quels sont les atouts de l’interview pour la stratégie de communication d’une entreprise ?

Un contenu que tout le monde comprend

Votre audience retrouve les repères qu’elle a tout naturellement acquis avec les contenus radio et télévisés.

En comparaison des autres formats de contenu, l’interview écrite humanise des propos.

Une quête d’identité facilitée par un message clair

Les propos sont réels et permettent d’entrer dans l’esprit de l’interviewé.

Ce sentiment d’exclusivité et de confidence charme le public.

Le pouvoir identitaire d’une interview dépasse celui de n’importe quel autre contenu.

Des émotions qui surgissent pour marquer les esprits

Une interview fait appel aux émotions des lecteurs. Ce ne sont pas des chiffres et des résultats qui se succèdent, mais des valeurs qui se transmettent. Plus fort encore, une interview où les protagonistes se livrent à cœur ouvert parlera à l’identité de votre lectorat.

Votre capital sympathie augmente naturellement quand vous ouvrez votre cœur à vos cibles.

L’interview laisse la part belle à l’humour et à la spontanéité. Vos lecteurs vous imaginent confortablement installé dans un canapé en train de vous confier à un ami. L’aspect journalistique disparait. Vous permettez à votre lectorat de participer à un huis clos, un tête-à-tête au sein duquel d’importants secrets sont révélés.

Votre audience bénéficie d’un moment privilégié et d’informations inédites

Quels sont les bénéfices d’un entretien pour votre planning éditorial ?

Une bonne interview, pour peu qu’elle comporte quelques répliques cocasses, des contretemps, des blagues, des lapsus, pourra être transposée sous forme de snacking content sur les réseaux sociaux et peut-être faire le buzz. Vous extrairez quelques séances qui deviendront peut-être culte.

C’est aussi lors des interviews que l’on recueille le plus facilement des citations intéressantes. Pas question de se référer à des historiens ou des philosophes grecs. Des réparties contemporaines, en lien avec l’actualité ou les problématiques mondiales, marqueront votre public et le conforteront dans la vision qu’il a de vous.

En recyclant un contenu sous plusieurs formats, vous gagnez un temps non négligeable pour étoffer votre planning éditorial.

De plus, un contenu très qualitatif, car unique, devient rare sur la toile. N’hésitez pas à en proposer davantage.

Avec de l’information exclusive, on se rapproche du journalisme et de ses lettres de noblesse. Pourquoi s’en priver ?

Vous savez maintenant l’essentiel de l’interview écrite et de la manière de procéder pour produire un contenu inoubliable qui transportera votre audience au cœur même de l’échange. Garder à l’esprit que le succès d’une interview, même bien préparée, nécessite que les deux parties donnent le meilleur d’elles-mêmes pour transmettre une information pertinente dans un cadre décontracté.

L’échange de vive voix sur un sujet qui touche l’interviewé fera naître des émotions chez vos cibles qui renforcent leur capital sympathie aussi bien à votre égard qu’à celui de votre interlocuteur. L’interview offre un bon moment de discussion à bâton rompu et remet de l’humain au cœur de contenus qui parlent parfois trop aux machines.

Convaincu par l’impact que peut avoir une interview sur votre audience ? Notre équipe se tient à votre disposition pour vous assister dans sa réalisation !

Laisser un commentaire