Lecture : 9 min.

8 conseils pour réussir la création de son store locator

Pas le temps de lire notre article ?

8 conseils pour réussir la création de son store locator
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

78 % des recherches locales effectuées sur smartphone débouchent sur un achat hors ligne. Pour capter cette clientèle qualifiée et la convaincre de se rendre dans vos magasins, l’élaboration d’une stratégie Web-to-Store performante s’avère primordiale. Pour ce faire, la majorité des entreprises se tournent vers Google My Business pour optimiser leur référencement local. Mais l’intégration d’un store locator représente une réelle valeur ajoutée face à la concurrence pour attirer les consommateurs. Découvrez nos 8 conseils pour réussir la création de son store locator.

Store locator : la définition

Un store locator est un service disponible sur votre site internet, ou sur une application mobile, qui répertorie vos établissements sous forme d’une cartographie interactive. Il permet d’identifier le point de vente le plus proche d’un internaute à partir de :

  • sa géolocalisation pour un mobinaute ;
  • la saisie de son code postal, voire de son adresse, pour un utilisateur sur ordinateur.

Le consommateur obtient également le calcul de l’itinéraire et le guidage GPS pour se déplacer jusqu’à votre boutique.

De nouvelles fonctionnalités sont apparues au fil des ans pour combler les attentes des acheteurs :

  • prise de rendez-vous ;
  • click & collect ;
  • personnalisation de l’offre en fonction de chaque magasin.

Un système de localisation des points de vente ne s’adresse pas qu’aux commerçants de proximité ou aux sites e-commerce. Dès lors que votre société possède plusieurs établissements, qu’il s’agisse de franchises, de concessions ou d’agences, le store locator représente un outil indispensable pour attirer davantage de clients.

Si votre marque ne dispose pas de son propre réseau de distribution, l’application du principe du store locator fonctionne également. Renvoyez les acheteurs vers les distributeurs indépendants qui commercialisent vos produits. On parle dans ce cas de dealer locator.

La création d’un store locator s’inscrit comme un pilier fondamental dans les stratégies Web-to-Store, App-to-Store et Walk-to-Store.

Le store locator de Cultura permet de chercher un magasin selon différents critères

Les avantages de la création d’un store locator

Les nouveaux comportements des internautes nécessitent l’élaboration d’une stratégie ROPO efficace, pour Research Online Purchase Offline, afin de convertir une recherche en ligne par un achat en magasin. Dans cette optique, un store locator présente de nombreux avantages pour vos clients cibles, mais également pour votre enseigne.

Pour ses consommateurs

La création d’un store locator établit un lien entre votre site internet et chacune de vos succursales pour offrir à vos prospects un outil qui leur permet de :

  • connaître rapidement votre point de vente le plus proche d’eux pour s’y rendre ;
  • se sentir rassurés par la présence d’une boutique physique, en particulier en cas de besoin d’un service après-vente ;
  • trouver les informations utiles de votre établissement, notamment les horaires d’ouverture, l’adresse ou encore le numéro de téléphone ;
  • calculer l’itinéraire en quelques clics sur base de leur localisation et de leur mode de déplacement ;
  • accéder à des fonctionnalités non disponibles sur des applications externes telles que Google My Business ou les réseaux sociaux. Par exemple, une fonctionnalité Product Locator affiche vos magasins à proximité qui disposent d’un stock pour le produit recherché ;
  • consulter les avis d’autres consommateurs concernant vos produits ;

Pour son enseigne

En plus d’optimiser l’expérience de vos clients avec votre marque, un store locator apporte de nombreux avantages à votre entreprise :

  • améliorer votre référencement local. En complément de la création d’une fiche Google My Business, des pages optimisées pour le SEO multiplient vos chances d’apparaître parmi les premiers résultats de recherche. C’est d’autant plus important que Google n’hésite pas à afficher des résultats à proximité de l’internaute dès lors que l’intention de recherche s’y prête. C’est le cas, par exemple, pour la recherche « coiffeur » ou « banque » ;
  • analyser et étudier les conversions dans vos boutiques qui proviennent de visites sur votre site internet. Vous mesurez l’impact de votre stratégie multicanal ;
  • piloter les informations utiles de chacun de vos points de vente depuis un seul endroit ;
  • mettre en valeur chaque établissement de façon individuelle ;
  • optimiser l’affichage pour tous les supports de navigation.
Le store locator de Gamm Vert affiche directement le choix d’un rayon

8 conseils pour optimiser son store locator

Concevoir une page pour chaque point de vente

Chacun de vos magasins doit disposer de sa propre page, c’est la base à respecter lors de la création de son store locator. Un internaute qui visite la page d’une agence Stéphane Plaza Immobilier à Nantes souhaite obtenir des informations sur cet établissement et non pas les horaires d’ouverture de tout le réseau.

D’un point de vue SEO, rappelez-vous qu’une page se positionne sur une seule et unique requête clé. Créer une fiche par point de vente vous offre la possibilité d’améliorer votre référencement local et de multiplier les mots-clés sur lesquels votre site internet apparaît sur Google.

De plus, les robots des moteurs de recherche explorent chaque URL pour comprendre de quoi elles traitent afin de fournir des renseignements fiables aux utilisateurs. Si vous parlez d’immobilier à Nantes, à Bordeaux et à Paris au sein du même contenu, les crawlers n’appréhenderont pas l’aspect régional et vous ne vous positionnerez pas sur des requêtes locales concernant ces métropoles.

Assurez-vous que les spiders des moteurs de recherche visitent correctement chaque page de votre store locator. Pour ce faire, deux solutions s’offrent à vous :

  • vérifier au sein de Google Search Console ;
  • procéder à l’analyse de vos logs.

Produire du contenu responsive design

Pour ne pas laisser de clients sur le bord de la route, pensez responsive design. La moitié des internautes surfent sur leur smartphone. Ce sont eux les principaux usagers d’un système de localisation de vos magasins. Vous devez donc leur proposer un affichage adapté pour chaque page de vos points de vente.

Optimisez vos fiches pour une accessibilité identique sur tous les supports (ordinateur, smartphone, tablette) et les navigateurs (Chrome, Firefox, Safari, etc.).

Un temps de chargement rapide et un store locator responsive design améliorent votre positionnement dans les moteurs de recherche. Google se base désormais sur la version mobile de votre site internet pour indexer vos pages, par conséquent cette dernière doit être irréprochable pour ne pas constituer un frein à votre référencement local !

Utiliser les données structurées

Les données structurées, également appelées Rich Snippets, correspondent à des balises sémantiques implémentées dans le code HTML des fiches de vos magasins sur base du protocole « Schema.org ». Elles facilitent la compréhension et l’indexation de vos pages par les crawlers.

De plus, Google se sert de ces microdonnées pour enrichir les résultats de recherche et apporter des réponses pertinentes aux internautes. Il les expose en dessous de l’URL de vos pages, ce qui vous démarque de vos concurrents et améliore le taux de clics sur vos liens.

Pour un store locator performant, privilégiez le balisage LocalBusiness pour insérer l’affichage de vos avis clients collectés sur une plateforme en tant que données structurées.

Proposer un parcours utilisateur optimal

Connaissez-vous la règle des 3 clics ? Le principe est simple : lorsqu’un internaute arrive sur votre page d’accueil, il doit être en mesure d’accéder à toutes les informations de votre site web en 3 clics de souris maximum. Au-delà, la majorité des utilisateurs abandonnent leur visite et quittent votre site.

Pour respecter cette règle, insérez directement un lien « Trouver un magasin » sur votre home page qui renvoie vers le menu de votre store locator. Une fois sur cette page, votre client n’a plus qu’à saisir ses critères de recherche pour obtenir la liste de vos établissements.

La profondeur de votre arborescence compte également pour l’exploration de vos pages par les robots des moteurs de recherche. Certes, ce sont des machines, mais ils demeurent avares d’efforts. Plus ils doivent suivre de liens pour accéder à certains contenus, plus ils utilisent de ressources. Facilitez l’indexation de votre store locator avec la présence d’un plan de site et d’un fil d’Ariane.

Détecter automatiquement la position des internautes

Tirez profit de la technologie de géolocalisation pour éviter qu’un internaute ne se trompe en indiquant son emplacement. Principalement utilisée sur mobile, la détection de la localisation offre une meilleure expérience utilisateur et facilite l’usage de votre store locator.

La seconde option pour écarter les fautes de frappe consiste à ajouter une fonctionnalité d’auto-complétion. Cette dernière complète automatiquement le nom de la ville après la saisie des premiers caractères. Vous réduisez les risques d’erreurs et faites économiser du temps à vos prospects.

Rassurez-vous, la mise en place de ces fonctionnalités ne présente aucune difficulté technique pour la création de votre store locator.

Ne pas laisser le consommateur sans réponse

Imaginez qu’un internaute saisisse son code postal dans votre store locator et qu’aucun résultat n’apparaisse, car vous ne disposez pas de points de vente dans sa ville. Comment pensez-vous qu’il va réagir ? Il va quitter votre site internet et se mettre en quête d’un concurrent.

Chaque requête saisie par un visiteur dans le moteur de recherche de votre store locator doit retourner une réponse. Si vous détenez un magasin dans la commune voisine, renvoyez l’internaute vers cette page.

Dans le cas de plusieurs établissements situés à des distances plus ou moins équivalentes de votre prospect, privilégiez le renvoi vers une page qui propose la liste de ces points de vente afin qu’il sélectionne celui qui lui convient.

Pour obtenir ces résultats, effectuez un maillage interne logique. Les villes d’un même département se réfèrent les unes aux autres, sans oublier l’ajout de liens vers des municipalités limitrophes lorsque c’est pertinent.

Fournir des informations utiles aux internautes

La création de votre store locator poursuit un seul et unique but : inciter les internautes à se rendre dans votre magasin. Fournissez-leur les renseignements dont ils ont besoin, comme :

  • les coordonnées complètes ;
  • le plan d’accès ;
  • l’itinéraire ;
  • les horaires d’ouverture ;
  • les promotions en cours ;
  • les transports en commun à proximité ;
  • les options de stationnement.

Allez encore plus loin en proposant la recherche d’un établissement ouvert maintenant au sein de votre store locator.

Veillez toujours à ce que les informations de vos points de vente dans votre store locator concordent avec celles de Google My Business. De cette façon, Google leur accorde le même poids et affiche les deux résultats dans la SERP.

Pandora indique par exemple si la boutique est ouverte le dimanche

Inciter les utilisateurs à agir

Poussez l’internaute à passer à l’action pour qu’il réalise l’opération souhaitée en fonction de la page où il se trouve. Par exemple :

  • calculer l’itinéraire ;
  • recevoir l’adresse par SMS ou par e-mail ;
  • télécharger un coupon de réduction ;
  • effectuer une réservation ;
  • etc.

Respectez les principes de base pour que vos boutons d’appel à l’action convertissent :

  • transmettre un message clair et concis qui indique l’action à accomplir. Servez-vous des techniques de copywriting pour le rendre impactant et véhiculer votre proposition de valeur unique. Une phrase d’incitation à l’action efficace n’excède pas 7 mots ;
  • afficher un visuel qui attire l’œil, sans pour autant prendre le pas sur votre message ;
  • utiliser une couleur vive qui se démarque des autres éléments de votre page pour respecter la hiérarchie visuelle.

Vous détenez désormais toutes les cartes pour faire venir le maximum d’internautes dans vos points de vente ! Vous avez besoin d’aide pour la création de votre store locator ? Notre agence SEO se tient à votre disposition pour vous accompagner et optimiser votre référencement local. Contactez-nous dès maintenant.

Laisser un commentaire