Lecture : 6 min.

8 conseils pour savoir comment rédiger une introduction percutante

Pas le temps de lire notre article ?

Rédaction web : Comment Rédiger une Introduction Percutante ?
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Connaissez-vous le temps dont vous disposez pour séduire un internaute ? 8 secondes. Par conséquent, susciter son intérêt et lui donner envie de poursuivre la lecture requiert d’écrire un article de blog avec un chapô convaincant et percutant sans trop en dévoiler. Découvrez comment rédiger une introduction qui attise la curiosité des visiteurs de votre site internet.

Rédiger son introduction en dernier

L’introduction, également appelée chapô, doit résumer le contenu de votre article pour donner envie à l’internaute de le lire. Alors comment rédiger une introduction pertinente et savoir à quelle question vous répondez si vous n’avez pas encore traité votre sujet ?

C’est impossible, car elle doit contenir des informations stratégiques que vous ne connaîtrez qu’après avoir rédigé votre contenu.

Par conséquent, vous l’écrirez en dernier. Ainsi, vous disposez de l’ensemble des éléments indispensables pour rédiger une introduction qui incite votre public à poursuivre sa lecture :

  • Les points clés de votre argumentation ;
  • L’angle choisi ;
  • Votre conclusion.

Trouver une accroche

La phrase d’accroche désigne la toute première phrase de votre introduction. Elle doit impérativement interpeler l’internaute et lui donner envie d’en savoir davantage. Par conséquent, rédiger une accroche originale s’avère indispensable.

Vous vous demandez comment rédiger une introduction qui marque l’esprit de vos lecteurs ? Plusieurs options s’offrent à vous :

  • Créer une image mentale ;
  • Capter son attention ;
  • Lui donner l’impression que vous vous adressez personnellement à lui ;
  • Le surprendre
  • Le pousser à s’interroger sur ses besoins.

Pour mettre toutes les chances de votre côté d’attiser la curiosité de votre audience, débutez votre chapô par une phrase simple, concise et affirmative qui contient au choix :

  • Un fait ;
  • Un chiffre ;
  • Une statistique ;
  • Un évènement ;
  • Une citation ;
  • Etc.

Veillez à toujours sélectionner une accroche en lien avec la thématique de votre article de blog et pensez à vérifier vos sources.

Appliquer la méthode de la pyramide inversée

La pyramide inversée désigne une méthode journalistique qui fonctionne très bien avec tous types de contenus. Comme son nom l’indique, cette méthode vise à fournir au lecteur les informations essentielles dès le début de votre texte.

Souvenez-vous que les internautes accordent un temps très limité à un article pour les convaincre. Par conséquent, utiliser la structure de la pyramide inversée pour rédiger l’introduction et le premier paragraphe de votre article s’avère efficace.

Ainsi, l’internaute obtient rapidement les réponses qu’il cherchait dans les moteurs de recherche. Libre à lui de poursuivre la lecture pour approfondir le sujet.

Attention, la méthode de la pyramide inversée ne donne pas les mêmes résultats d’engagement avec l’ensemble des thématiques. En effet, cette technique rédactionnelle fonctionne particulièrement bien pour les contenus :

  • Techniques ;
  • D’actualité ;
  • Précis ;
  • Spécialisés.

Rappeler la problématique de son article

La formulation de la problématique clôture votre introduction. En effet, c’est cette partie qui fait entrer l’internaute dans le vif du sujet et lui confirme le sujet que vous allez développer dans le corps de votre article.

Si le titre de votre article est une question, votre problématique la reprendra sous une forme légèrement différente. Ainsi, votre lecteur comprend que vous allez bel et bien lui répondre et vous améliorez sans vous en rendre compte l’optimisation de votre contenu.

Créer un fil conducteur s’impose pour guider l’internaute. Par conséquent, veillez à rédiger une introduction qui suit une évolution logique :

  1. Phrase d’accroche ;
  2. Développement de la problématique ;
  3. Promesse de résoudre le problème.

Conserver le suspense

Si vous voulez que vos lecteurs lisent l’intégralité de votre contenu, votre introduction doit interpeler et suggérer, mais pas répondre immédiatement au problème. Gardez une part de mystère !

En effet, vous devez attiser la curiosité des internautes tout en conservant un effet de surprise si vous souhaitez qu’ils consultent votre article de blog. Alors, comment rédiger une introduction qui donne envie d’en savoir plus sans trop en dire ?

Nous vous recommandons d’écrire votre introduction en vous mettant dans la peau d’une personne qui découvre votre contenu pour la première fois. Comment le résumeriez-vous pour donner envie à un proche de le lire à son tour ?

Si vous souhaitez vous assurer que votre chapô attise la curiosité du lecteur, demandez à votre entourage de le relire avant de le mettre en ligne.

S’adresser à ses lecteurs

Mettre en situation votre lecteur et lui poser des questions dès l’introduction de votre article de blog sont des techniques redoutables pour l’inciter à poursuivre sa lecture. Ainsi, vous le poussez à s’interroger et vous démontrez votre parfaite connaissance de ses problèmes.

De plus, rédiger une introduction qui s’adresse directement à votre audience vous permet de personnaliser vos contenus et d’améliorer le taux d’engagement. En effet, un internaute se laissera plus facilement séduire si son cas spécifique est abordé.

Toutefois, assurez-vous de bien définir les attentes de vos clients cibles. Pour ce faire, plusieurs options s’offrent à vous :

  • Analyser les centres d’intérêt de votre audience dans Google Analytics ;
  • Parcourir les forums et les réseaux sociaux ;
  • Insérer des exemples de questions dans les moteurs de recherche ;
  • Interroger vos lecteurs directement.

Insérer ses mots-clés

En plus de devoir amener les internautes à poursuivre leur lecture, le chapô de votre article de blog joue un rôle fondamental pour votre référencement dans les moteurs de recherche. En effet, les robots d’indexation accordent une grande importance aux premières lignes d’un contenu.

Par conséquent, rédiger une introduction pertinente pour Google nécessite d’intégrer votre mot-clé principal ainsi qu’une ou deux expressions synonymes pour renforcer le champ sémantique.

Aller à l’essentiel pour rédiger une introduction percutante

Comme nous l’avons vu précédemment, votre introduction doit poser la problématique, contextualiser le sujet et contenir plusieurs éléments essentiels. Cependant, vous devez veiller à toujours rédiger un chapô court qui se dévore en moins de 8 secondes.

Par conséquent, rédiger une introduction trop longue peut nuire à votre contenu, car vous risquez de :

  • Donner trop de détails et ôter tout suspense ;
  • Décourager les lecteurs ;
  • Alourdir l’aspect visuel de votre site internet.

Assurez-vous également que votre introduction ne comporte pas de fautes d’orthographe et que vous utilisez des phrases courtes qui facilitent la lecture.

Malgré tous ces conseils, vous n’arrivez pas à convaincre votre audience de passer davantage de temps sur vos pages ? Vous trouvez que vos introductions manquent de mordant ? Notre agence de rédaction web se tient à votre disposition pour vous aider à améliorer la qualité de vos contenus.

Nos autres conseils pour rédiger un article de blog de qualité

Laisser un commentaire